BFM Patrimoine

CAC 40: fait confiance aux Démocrates et Républicains.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - Les investisseurs semblent accorder du crédit aux propos tenus par le chef de file républicain à la chambre des Représentants et à l'optimisme du Président Obama. Vers 14h20, le CAC 40 grimpe de 1% à 3551,5 points, tandis

(CercleFinance.com) - Les investisseurs semblent accorder du crédit aux propos tenus par le chef de file républicain à la chambre des Représentants et à l'optimisme du Président Obama.

Vers 14h20, le CAC 40 grimpe de 1% à 3551,5 points, tandis que le FTSE et le DAX avancent respectivement de 0,9% et 0,7%.

Le désormais célèbre John Boehner a donc affiché sa confiance quant à l'issue des discussions sur la falaise fiscale aux Etats-Unis. Par ailleurs, 'lors d'un discours prononcé à Washington, Obama s'est lui aussi montré optimiste vis-à-vis des différends qui persistent sur le budget américain', souligne Saxo Banque qui précise que le Président 'a appelé à la conclusion d'un accord avant Noël dans le but d'éviter le mur budgétaire et la récession que celui-ci provoquerait'.

'Le marché a l'air de considérer qu'un accord budgétaire est à portée de main', commente pour sa part Barclays Bourse.

'L'attente d'un accord politique pour éviter cette falaise budgétaire est au centre des préoccupations des investisseurs et, a priori, des chefs d'entreprises, comme l'indique le dernier Beige Book', renchérit Aurel BGC.

Selon le bureau d'études, le Beige Book préparé par la Fed de Richmond pour la prochaine réunion du FOMC réalise un diagnostic proche de celui de la précédente édition: activité molle et pas de tensions inflationnistes.

'Ce rapport devrait donner des arguments aux partisans d'un programme d'achat de titres plus musclé, ce qui promet des débats animés lors de la réunion du FOMC des 11 et 12 décembre', estime toujours Aurel BGC, pour qui 'les anticipations sont fortes que la banque centrale, après la fin de l'opération TWIST au 31 décembre, annonce un nouveau programme d'achat d'obligations du Trésor'.

Cet après-midi, aux Etats-Unis, les investisseurs prendront connaissance à 14h30 des inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage et de la deuxième estimation du PIB pour le troisième trimestre, pour laquelle le consensus table sur une révision en hausse à 2,8%.

A 16h00, paraîtront les promesses de ventes de logements pour octobre, attendues en progression de 0,8%.

STMicroelectronics prend la tête du CAC, avec une hausse de 3,2% à près de 4,8 euros. Les analystes de SG évoquent des 'perspectives rassurantes' après une rencontre hier avec les investisseurs.

Veolia Environnement, pas loin derrière, avance de 2,5% à 8,4 euros. 'La valorisation actuelle ne reflète toujours pas le potentiel de réduction des coûts ni la possibilité d'une reprise du marché de l'eau', note un analyste.

Valeo (+0,6% à 35,3 euros), Michelin (+1,6% à 70,1 euros), Peugeot (-0,1% à 4,7 euros) réagissent tous à des changements de recommandation de la part de Morgan Stanley.

GDF Suez avance de 2,3% à 17,3 euros, alors que Crédit Suisse a relevé sa recommandation sur la valeur, passant de 'sous-performance' à 'neutre'.

A l'inverse, EDF cède 2,4% à 13,9 euros, alors que le Conseil d'Etat a jugé qu'ERDF avait surchargé les ménages français. 'EDF pourrait avoir à rembourser quelques centaines de millions d'euros', indiquent les analystes d'Aurel BGC.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance