BFM Patrimoine

CAC 40: croule sous le poids des incertitudes.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - Beaucoup d'incertitudes subsistent, notamment aux Etats-Unis et concernant le discours des banquiers centraux, invitant les investisseurs à ne pas foncer tête baissée. Vers 14h00, le CAC 40 perd 0,8% à 3734,9 points, tandis

(CercleFinance.com) - Beaucoup d'incertitudes subsistent, notamment aux Etats-Unis et concernant le discours des banquiers centraux, invitant les investisseurs à ne pas foncer tête baissée.

Vers 14h00, le CAC 40 perd 0,8% à 3734,9 points, tandis que le FTSE et le DAX se replient respectivement de 0,5% et 0,3%.

Les données de l'après-midi sont attendues avec impatience. Ainsi, les dépenses et revenus des ménages pour décembre, attendues respectivement en hausse de 0,3% et 0,8%, paraîtront à 14h30, de même que les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage.

On connaîtra l'indice PMI de Chicago pour janvier à 15h45, pour lequel le consensus table sur un chiffre de 51.

'Dans un communiqué publié hier après la réunion de deux jours du Comité de politique monétaire de la Fed (FOMC), l'institut d'émission a indiqué que 'la croissance économique faisait face à des risques baissiers', ce qui suggère que la Fed va continuer à injecter des milliards de dollars dans le système financier pour une période indéfinie', souligne Henry Philippson, trader chez RTFX.

Pour Philippe Waechter, directeur de la recherche économique chez Natixis AM, 'la réunion du FOMCa été sans surprise'. La Fed modifie à la marge son communiqué sur la perception de l'activité et de l'emploi constatant effectivement une stabilité de l'activité au dernier trimestre. 'La question est de savoir si en dehors du PIB la Fed voit d'autres indicateurs suggérer cette stabilité', précise le spécialiste.

Sur les mesures de politique monétaire, il souligne qu'il n'y a pas de changements dans les achats d'actifs (85 Mds par mois soit 40 de MBS et 45 de Treasury Bonds). La Fed souhaite que cela tire les taux d'intérêt longs vers le bas. 'Cela permettrait de soutenir encore davantage l'immobilier et limiter fortement le coût de l'endettement dans le budget de la Maison Blanche', estime Natixis AM.

Sur le front des valeurs, Altran prend la deuxième place sur le SBF 120, s'adjugeant 2,8% à 5,5 euros, avec la publication d'un chiffre d'affaires annuel légèrement supérieur aux attentes et la confirmation de ses objectifs de rentabilité pour 2012.

Alcatel-Lucent progresse de 2,5% à plus de 1,2 euro, s'engouffrant dans le sillage d'Ericsson après de solides performances opérationnelles au 4ème trimestre.

Essilor cède 3,5% à 74,2 euros, après l'acquisition d'un fabricant de verres et d'un nouveau laboratoire de prescription aux Etats-Unis.

L'action Crédit Agricole chute de 2% à 7,2 euros sur une information de presse évoquant un 'probable avertissement sur résultats'. Selon Le Figaro, le conseil d'administration de la banque se réunirait cet après-midi en vue d'une 'opération vérité' sur les comptes, qui seront publiés le 20 février.

STMicroelectronics gagne 1,7% à 6,2 euros, après avoir publié des résultats en ligne avec les attentes pour le 4ème trimestre, la rentabilité ayant souffert des difficultés des activités mobiles.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance