BFM Patrimoine

CAC 40: assez frileux avant le conseil européen.

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - Les investisseurs craignent que la réunion des chefs d'Etat et de gouvernement européens de jeudi et vendredi n'accouche que d'avancées mineures. Ils portent également une grande attention aux annonces de résultats du trois

(CercleFinance.com) - Les investisseurs craignent que la réunion des chefs d'Etat et de gouvernement européens de jeudi et vendredi n'accouche que d'avancées mineures. Ils portent également une grande attention aux annonces de résultats du troisième trimestre.

Un peu avant 14h00, le CAC 40 grappille 0,2% à 3508,2 points, tandis que le FTSE et le DAX avancent respectivement de 0,5% et 0,1%.

Le marché préfère ne pas se créer d'illusions et bâtir sa réflexion sur du concret. Il attend donc de voir ce que l'Europe décidera en cette fin de semaine.

'Attention à l'éventualité d'une déception à l'issue du sommet européen de jeudi et vendredi. Tout le monde ne parle que de l'Espagne alors que le sujet n'est théoriquement pas à l'ordre du jour', prévient Barclays Bourse.

Source d'optimisme, Moody's a réaffirmé la note souveraine de l'Espagne, alors que S&P n'avait pas hésité à la déclasser la semaine passée.

Par ailleurs, la saison des résultats qui bat son plein aux Etats-Unis ne suscite pas, pour le moment, de craintes majeures. Ainsi, contre toute attente, Bank of America a réussi à engranger un petit bénéfice sur les trois mois clos fin septembre, grâce à une amélioration de la qualité de crédit.

Dans une demi-heure, les opérateurs prendront connaissance des permis de construire et mis en chantier pour septembre, aux Etats-Unis.

Selon Aurel BGC, les mises en chantier de logements devraient encore avoir nettement progressé en septembre. 'Tous les indicateurs avancés de l'activité du secteur de la construction résidentielle sont bien orientés, la demande potentielle des ménages reste solide et la confiance des entreprises du secteur continue à se redresser', précise le bureau d'études.

Il estime que cette statistique ne devrait pas avoir un impact important sur les marchés, son seul impact pouvant être de moduler les anticipations de durée et d'ampleur du QE3 de la Fed.

A 16h30, seront dévoilés les stocks hebdomadaires de pétrole.

Sur le CAC, Danone lâche 4,1% à 46,7 euros, après avoir fait état d'une croissance organique de 5% au troisième trimestre, une performance légèrement inférieure au consensus (+6%).

Accor cède 4% à 24,8 euros, suite à la publication d'une hausse de 1,3% à données comparables de son activité pour le trimestre écoulé, alors que les analystes de Bryan Garnier visaient plutôt une croissance de 1,8%.

Alcatel-Lucent s'adjuge 7,5% à 0,8 euro, après avoir décroché un 'rôle majeur' dans le déploiement du réseau pilote TD-LTE de China Mobile.

Crédit Agricole perd 2,1% à 6,2 euros, malgré la confirmation de la cession d'Emporiki à Alpha Bank.

Enfin, Haulotte Group abandonne 5,7% à 5,4 euros, au lendemain de la publication par le fabricant de nacelles élévatrices d'un chiffre d'affaires atone sur son troisième trimestre.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance