BFM Patrimoine

Bureau Veritas abaisse légèrement ses prévisions de croissance 2013

BFM Patrimoine

PARIS (Dow Jones)--Le groupe de certification et de contrôle des normes Bureau Veritas (BVI.FR) a publié mardi un chiffre d'affaires en hausse de 7% au premier tirmestre mais a révisé en baisse sa prévision de croissance organique pour 2013, ind

PARIS (Dow Jones)--Le groupe de certification et de contrôle des normes Bureau Veritas (BVI.FR) a publié mardi un chiffre d'affaires en hausse de 7% au premier tirmestre mais a révisé en baisse sa prévision de croissance organique pour 2013, indiquant vouloir "favoriser la profitabilité" plutôt que les volumes.

"La croissance organique en 2013 sera légèrement en dessous de la fourchette de 6% à 8%", a déclaré le directeur général du groupe, Didier Michaud-Daniel, cité dans un communiqué. En début d'année, le dirigeant avait estimé que la croissance organique du chiffre d'affaires s'inscrirait dans cette fourchette, conformément aux objectifs pluriannuels fixés à l'horizon 2015.

"Au premier trimestre, le contexte économique difficile en Europe, la volatilité des cours des métaux et un volume de construction navale toujours bas, ont pesé sur nos divisions Marine et Matières premières", a également souligné Didier Michaud-Daniel. "En revanche, les divisions Industrie, Biens de consommation, Services aux gouvernements & Commerce international et Certification, ont enregistré de très bonnes performances", a-t-il ajouté.

Au cours des trois premiers mois de l'année, le chiffre d'affaires a augmenté de 7,2% à 930,6 millions d'euros et la croissance organique a atteint 4,8%. Selon le consensus FactSet, les analystes tablaient en moyenne sur un chiffre d'affaires de 945 millions d'euros.

Le groupe a par ailleurs confirmé tabler sur une poursuite de la croissance "solide" de son chiffre d'affaires et de son résultat opérationnel ajusté cette année, conformément aux objectifs fixés dans le cadre du plan 2015.

Le plan stratégique à moyen terme de Bureau Veritas doit lui permettre d'afficher un chiffre d'affaires d'environ 5 milliards d'euros en 2015, contre 2,9 milliards d'euros en 2010. Pour atteindre cet objectif, le groupe prévoit d'accélérer son développement dans les pays matures et les zones à forte croissance, notamment par le biais d'acquisitions.

Le groupe prévoit également une croissance de son chiffre d'affaires de 9% à 12% en moyenne par an, à taux de change constants. La croissance organique est quant à elle attendue en hausse de 6% à 8% par an en moyenne.

-Thomas Varela, Dow Jones Newswires; +33 (0)1 40 17 17 72; thomas.varela@dowjones.com

(END) Dow Jones Newswires

April 30, 2013 12:38 ET (16:38 GMT)

© 2013 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-