BFM Patrimoine

Brésil: GDF Suez inaugure la centrale d'Estreito et devient 1er producteur privé d'électricité

BFM Patrimoine

PARIS (Dow Jones)--Le groupe de services collectifs GDF Suez (GSZ.FR) a inauguré mercredi la nouvelle centrale hydroélectrique à Estreito au Brésil et est devenu le premier producteur privé d'électricité du Brésil. PRINCIPAUX POINTS DU COMMUN

PARIS (Dow Jones)--Le groupe de services collectifs GDF Suez (GSZ.FR) a inauguré mercredi la nouvelle centrale hydroélectrique à Estreito au Brésil et est devenu le premier producteur privé d'électricité du Brésil.

PRINCIPAUX POINTS DU COMMUNIQUE:

-La centrale d'Estreito est détenue par un consortium constitué de Tractebel Energia (40,07 %), une filiale de GDF Suez, Vale (VALE3.BR ), qui en possède 30 %) Alcoa (AA), qui en détient 25,49 %, et Intercement (4,4 %).

-Tractebel Energia est responsable de la gestion opérationnelle de la centrale pour le compte du consortium.

-L'investissement total dans le projet s'élève à environ 2,1 milliards d'euros, avec un financement par l'emprunt dans le cadre de prêts de 24 ans octroyés par la banque de développement brésilienne, BNDES, et par un groupe de banques brésiliennes.

-Ce projet s'accompagne d'un engagement dans des programmes sociaux et environnementaux, pour un montant total de 180 millions d'euros.

-La part de l'électricité garantie produite par Estreito et revenant à GDF Suez, soit 256 mégawatts, a été pré-vendue aux enchères le 26 octobre 2007, sous la forme de contrats d'une durée de 30 ans conclus avec des sociétés de distribution, et prenant effet en 2012.

-GDF Suez étudie actuellement plusieurs nouveaux projets hydroélectriques au Brésil, dont la concession sera attribuée dans le cadre de futures enchères, comme la centrale hydroélectrique de São Manoel et le projet situé dans le bassin de la rivière Tapajos.

-Le barrage d'Estreito est situé sur la rivière Tocantins, entre les états du Tocantins et du Maranhão, en aval des centrales hydroélectriques de São Salvador (243 mégawatts) et de Cana Brava (450 mégawatts), toutes les deux détenues et exploitées par Tractebel Energia.

-Dow Jones Newswires; +33 (0)1 40 17 17 75; djbourse.paris@dowjones.com

(END) Dow Jones Newswires

October 17, 2012 09:29 ET (13:29 GMT)

© 2012 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-