BFM Patrimoine

Blackstone a proposé moins de 90 euros par action Gecina à Metrovacesa - source

BFM Patrimoine
PARIS (Dow Jones)--Blackstone (BX) et Invanhoé Cambridge font partie des prétendants à la reprise de la participation de 26,8% que détient le groupe immobilier espagnol en difficulté Metrovacesa (MVCS.YY) dans la foncière française Gecina (GFC

PARIS (Dow Jones)--Blackstone (BX) et Invanhoé Cambridge font partie des prétendants à la reprise de la participation de 26,8% que détient le groupe immobilier espagnol en difficulté Metrovacesa (MVCS.YY) dans la foncière française Gecina (GFC.FR), selon une personne au fait des négociations.

Le prix de l'offre conjointe déposée par le gérant de fonds américain et la filiale immobilière de la Caisse de Dépôt et Placement du Québec (CDPQ) est "plus proche de 85 euros par action que de 90 euros", a précisé cette personne. Des articles de presse ont récemment évoqué des offres valorisant l'action Gecina entre 90 et 95 euros.

Ces deux derniers jours, la presse espagnole a rapporté la proposition de Blackstone et Invanhoé Cambridge mais aussi des offres concurrentes déposées par Predica, la filiale d'assurances du groupe Crédit Agricole, et le fond d'Investissement Orion.

La proposition du duo Blackstone-Invanhoé Cambridge, pas plus que celles des autres prétendants, n'a de caractère contraignant, a ajouté cette source. "Personne n'a déposé d'offre ferme", a-t-elle affirmé.

Contactés par Dow Jones Newswires, Predica et Metrovacesa n'ont pas souhaité commenter ces informations.

Metrovacesa et son principal actionnaire, la banque espagnole Santander, avaient fixé la limite pour le dépôt des offres au vendredi 8 novembre.

Metrovacesa, en proie à d'importantes difficultés financières, avait officiellement annoncé la mise en vente de sa participation de 26,8% dans Gecina en août dernier. Cette dernière est valorisée à plus de 1,6 milliard d'euros en Bourse.

Blackstone et Invanhoé Cambridge sont, par ailleurs, les créanciers des holdings de contrôle de deux autres actionnaires de référence de Gecina: les hommes d'affaires espagnols Joaquin Rivero et Juan Bautista Soler. En mars dernier, l'américain et le canadien avaient déclaré être devenus les principaux créanciers des sociétés Alteco et Mag Import, après avoir acquis 64,7% de leur dette auprès de plusieurs banques.

Rivero et Soler contrôlent actuellement un peu moins de 31,4% du capital de Gecina mais leurs deux holdings font l'objet de procédures de sauvegarde en Espagne.

-Yann Morell y Alcover, Dow Jones Newswires; +33 (0)1 40 17 17 60; yann.morellyalcover@wsj.com

(END) Dow Jones Newswires

November 13, 2013 11:36 ET (16:36 GMT)

© 2013 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-