BFM Patrimoine

Biogen Idec finalise l’achat de l’intégralité des droits et du contrôle de TYSABRI®

BFM Patrimoine
Biogen Idec (NASDAQ : BIIB) a annoncé aujourd'hui avoir finalisé son rachat de la participation d'Elan Corporation dans TYSABRI® (natalizumab) et avoir obtenu l'intégralité des droits stratégiques, commerciaux et de

Biogen Idec (NASDAQ : BIIB) a annoncé aujourd'hui avoir finalisé son rachat de la participation d'Elan Corporation dans TYSABRI® (natalizumab) et avoir obtenu l'intégralité des droits stratégiques, commerciaux et de prise de décision concernant TYSABRI. La transaction avait été initialement annoncée le 6 février 2013.

« La propriété exclusive de TYSABRI est une étape importante pour Biogen Idec, qui renforce encore davantage notre leadership dans le domaine de la sclérose en plaques (SEP) », a déclaré George A. Scangos, Ph.D., Directeur général de Biogen Idec. « L'excellente efficacité de TYSABRI en fait un traitement important pour de nombreuses personnes atteintes de SEP et nous sommes persuadés que ce médicament connaîtra une trajectoire de croissance solide de nombreuses années durant. Nous sommes reconnaissants envers Elan pour sa collaboration de plus de dix ans sur TYSABRI et pour le travail qu'elle a fourni afin de permettre une transition en souplesse alors que nous finalisions la transaction ».

Des détails complémentaires et les objectifs financiers révisés seront communiqués lors de la présentation prochaine des résultats du premier trimestre 2013 de Biogen Idec.

Biogen Idec est depuis plus de deux décennies un chef de file dans le domaine de la sclérose en plaques (SEP), offrant un large éventail de thérapies, un soutien aux patients sans équivalent, ainsi qu'un programme solide de R et D visant à améliorer la vie des personnes atteintes de SEP. Biogen Idec possède également le portefeuille le plus étendu du secteur pour la SEP avec des composés tels que le PLEGRIDY™ (peginterféron bêta-1a) ; le processus à haut rendement du daclizumab (DAC HYP) pour une administration sous-cutanée mensuelle ; et une étude en cours portant sur TYSABRI comme traitement pour la forme secondaire progressive de la SEP.

À propos du TYSABRI

TYSABRI est homologué dans plus de 65 pays. Il est approuvé aux États-Unis en tant que monothérapie contre les formes récurrentes de SEP, généralement pour des patients ayant présenté une réponse insuffisante ou qui ne peuvent pas tolérer un traitement alternatif pour la SEP du fait du risque de contracter une leucoencéphalopathie multifocale progressive (LEMP). Dans l'Union européenne, il est approuvé pour les cas de sclérose en plaques cyclique à forte activité chez les patients adultes n'ayant pas réagi à l'interféron bêta ou souffrant de sclérose en plaques cyclique grave en évolution rapide.

TYSABRI a fait progresser le traitement des patients atteints de sclérose en plaques grâce à son efficacité établie. Les données issues de l'essai AFFIRM de Phase 3, publiées dans le New England Journal of Medicine, ont démontré qu'après deux ans, le traitement au TYSABRI se traduisait par une réduction relative de 68 % (p

TYSABRI augmente le risque de LEMP, une infection virale opportuniste du cerveau qui aboutit généralement à la mort ou à une invalidité grave. L'infection par le virus JC est requise pour qu'une LEMP se développe et les patients qui sont positifs aux anticorps anti-JCV présentent un risque plus élevé de développer une LEMP. Les facteurs augmentant le risque de LEMP sont : la présence d'anticorps anti-JCV, une utilisation antérieure d'immunosuppresseurs et une durée de traitement plus longue avec TYSABRI. Les patients présentant ces trois facteurs de risques ont le risque le plus élevé de développer une LEMP. Parmi les autres effets indésirables graves associés à TYSABRI, on note des réactions d'hypersensibilité (par ex. : des chocs anaphylactiques) et des infections, notamment des infections opportunistes et d'autres infections atypiques. Une lésion hépatique grave sur le plan clinique a aussi été signalée après la mise sur le marché. Une liste des effets indésirables figure sur l'étiquetage complet de TYSABRI, pour chaque pays où il est homologué.

Du fait du rachat à Elan, TYSABRI sera commercialisé et distribué exclusivement par Biogen Idec. Pour consulter les informations de prescription complètes de TYSABRI ou obtenir davantage d'informations à son sujet, veuillez visiter www.biogenidec.com.

À propos de Biogen Idec

Biogen Idec se sert de la science de pointe pour découvrir, développer, fabriquer et commercialiser des produits thérapeutiques pour le traitement de maladies graves, en particulier les troubles neurologiques et immunologiques ainsi que l'hémophilie. Fondée en 1978, Biogen Idec est la plus ancienne société biotechnologique indépendante au monde. Des patients du monde entier bénéficient de ses thérapies de premier plan pour le traitement de la sclérose en plaques, et la société réalise un chiffre d'affaires annuel de plus de 5 milliards de dollars. Pour l'étiquetage des produits, les communiqués de presse et d'autres informations sur la société, veuillez consulter le site www.biogenidec.com.

À propos d'Elan

Elan Corporation, plc est une société de biotechnologie spécialisée en neuroscience, qui se consacre à l´amélioration de la vie des patients et de leurs familles par des contributions à l´innovation scientifique permettant de combler d'importants besoins médicaux non satisfaits qui subsistent à travers le monde. Les actions Elan sont cotées sur les Bourses de New York et de Dublin. Pour de plus amples informations à propos d'Elan, veuillez consulter le site www.elan.com.

Déclaration exonératoire de Biogen Idec

Le présent communiqué de presse contient des énoncés prospectifs, dont des énoncés relatifs aux perspectives de croissance de TYSABRI. Ces énoncés prospectifs peuvent être identifiés par l'utilisation de mots tels que « anticipe », « pense que », « pourrait », « estime », « s'attend à », « projette », « prévoit », « planifie », « potentiel », « projet », « cible » et leurs variantes ou d'autres expressions semblables, ou bien l'emploi du futur ou du conditionnel. Il est conseillé de ne pas se fier outre mesure à ces énoncés.

Ces énoncés sont assujettis à des risques et incertitudes qui peuvent entraîner un écart considérable entre les résultats réels et ceux reflétés dans ces énoncés ; on peut citer parmi ceux-ci : notre dépendance envers nos trois produits principaux, AVONEX® (interféron bêta-1a), TYSABRI et RITUXAN® (rituximab), l'importance de la croissance des ventes de TYSABRI, l'incertitude concernant le succès de la commercialisation et du développement d'autres produits, la concurrence en matière de produits, la survenue d'événements adverses relatifs à la sécurité avec nos produits, les modifications de la disponibilité du remboursement de nos produits, des conditions économiques et de marché défavorables, des problèmes avec nos processus de fabrication et notre dépendance vis-à-vis de tiers, l'échec de notre part à observer les réglementations gouvernementales, notre capacité à protéger nos droits de propriété intellectuelle et à disposer des droits suffisants pour commercialiser nos produits ainsi que le coût supporté pour cela, les risques de traiter des affaires à l'international, l'échec de notre part à gérer notre croissance et à mettre à exécution nos initiatives de croissance, notre capacité à attirer et à conserver un personnel qualifié, les demandes liées à la responsabilité envers nos produits ainsi que les autres risques et incertitudes décrits dans la section Facteurs de risque de notre rapport annuel ou trimestriel le plus récent et dans d'autres rapports déposés par nos soins auprès de la Commission américaine des opérations de Bourse (la « SEC »).

Le texte du communiqué issu d'une traduction ne doit d'aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d'origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contact de Biogen Idec pour les médias :
Biogen Idec
Lindsey Smith, 781-464-3260
Directrice principale, Affaires publiques
ou
Biogen Idec
Daniel McIntyre, 781-464-3260
Vice-président directeur, Affaires publiques
ou
Contacts de Biogen Idec pour les relations avec les investisseurs :
Biogen Idec
Ben Strain, 781-464-2442
Directeur, Relations avec les investisseurs
ou
Biogen Idec
Claudine Prowse, Ph.D., 781-464-2442
Vice-présidente, Relations avec les investisseurs

Business Wire