BFM Patrimoine

bioMérieux - Résultats semestriels au 30 juin 2012

BFM Patrimoine
Regulatory News: Solide performance financière : Résultat opérationnel courant à 128 millions d'euros, en progression de 6,5 % Génération de trésorerie en forte augmentation

Regulatory News:

Solide performance financière :

  • Résultat opérationnel courant à 128 millions d'euros, en progression de 6,5 %
  • Génération de trésorerie en forte augmentation

Accélération du développement dans les pays émergents :

  • Acquisition en Inde : RAS, spécialisée en biologie moléculaire
  • Chiffre d'affaires des « Emerging 7* », en croissance organique de 24 %
  • bioMérieux Chine, désormais la 3ème société du Groupe

Le Conseil d'administration de bioMérieux (Paris:BIM), acteur mondial du diagnostic in vitro, s'est réuni ce jour, sous la présidence de M. Jean-Luc Belingard et en présence des commissaires aux comptes. Il a arrêté les comptes consolidés intermédiaires du Groupe au 30 juin 2012. Ces comptes ont fait l'objet d'un examen limité par les commissaires aux comptes.

Comptes consolidés

En millions d'euros

S1 2012 S1 2011

Variation

A données publiées

Chiffre d'affaires 750 673 +11,4 % Résultat opérationnel courant 128 120 +6,5 % Résultat opérationnel 125 119 +5,0 % Résultat de l'ensemble consolidé 80 75 +6,5 % Cash-flow libre 69 36 x 1,9

M. Jean-Luc Belingard, Président Directeur Général, déclare : « Dans un environnement économique difficile et grâce à une discipline financière rigoureuse, bioMérieux a enregistré de solides résultats au cours du 1er semestre 2012. Le résultat opérationnel courant du Groupe a affiché une croissance de 6,5 % et la génération de cash-flow libre a quasiment doublé. En outre, notre présence dans les pays émergents a été renforcée au cours de l'été avec l'acquisition de la société indienne RAS, spécialisée en biologie moléculaire. Forts de notre positionnement stratégique unique, de notre compétitivité et de notre bonne résistance financière, nous maintenons nos objectifs pour l'exercice 2012. »

* Emerging 7 : Brésil, Chine, Inde, Indonésie, Mexique, Russie, Turquie

EVENEMENTS MARQUANTS DU 1ER SEMESTRE 2012

Offre commerciale

Au cours du 1er semestre 2012, la Société a commercialisé 6 nouveaux produits, en particulier :

  • VIDAS® ANTI-HCV pour le diagnostic de l'hépatite C, une inflammation grave du foie due au virus HCV. Dans le monde, environ 130 à 200 millions de personnes souffrent d'une hépatite C chronique. Ce test complète le menu VIDAS® dans le domaine des hépatites virales A, B et C.
  • La 3ème version de Myla®. Ce middleware fait partie de la gamme FMLA® d'automatisation complète du laboratoire de microbiologie. Il permet l'optimisation des flux de travail du laboratoire de microbiologie et la consolidation des données, les rendant ainsi rapidement exploitables pour prendre des décisions thérapeutiques. Cette 3ème version présente de nouvelles fonctionnalités importantes pour les laboratoires médicaux, notamment en hémoculture. Elle peut également être utilisée dans le domaine industriel.
  • Une version spécialisée de sa solution d'identification bactérienne et fongique par spectrométrie de masse VITEK® MS, pour ses clients industriels. Conforme au référentiel 21CFR part 11 relatif à la traçabilité (American Code of Federal Regulations), cette solution inclut une base de données spécifique développée par bioMérieux. Elle cible prioritairement les laboratoires pharmaceutiques de taille importante.

En outre, dans le domaine clinique, bioMérieux a poursuivi ses travaux pour l'obtention de l'approbation FDA de mise sur le marché nord-américain de son système de spectrométrie de masse, VITEK® MS. Le dossier correspondant 510(k) sera déposé avant la fin de l'année 2012.

bioMérieux a également obtenu l'autorisation par la FDA américaine de commercialisation de la nouvelle version du test d'antibiogramme Piperacillin/Tazobactam (TZP) sur VITEK® 2 ainsi que la validation par l'Agence Nationale de Sécurité Sanitaire (ANSES, Maisons-Alfort, France) du kit PCR ADIAVET™ Schmallenberg Virus pour la détection du virus Schmallenberg, responsable de l'épidémie qui touche actuellement de nombreux élevages européens.

Innovation

  • Plateformes en développement

Dans le cadre de sa feuille de route 2012 - 2015, la Société a décidé d'asseoir plus encore sa croissance sur l'introduction de solutions innovantes ; elle entend notamment commercialiser 5 nouvelles plateformes, chacune d'elles contribuant à améliorer la valeur médicale du diagnostic, le processus d'analyse ou l'organisation du laboratoire :

- En immunoessais, la nouvelle génération de l'instrument VIDAS® sera présentée aux laboratoires médicaux lors des Journées Internationales de Biologie en novembre prochain à Paris.

- En microbiologie clinique, le nouvel automate d'hémoculture et l'incubateur intégrant des technologies d'imagerie seront commercialisés en 2013. Leur lancement est particulièrement important pour bioMérieux. Ces 2 systèmes correspondent aux besoins d'automatisation des laboratoires. Ils permettront l'optimisation des flux de travail, en favorisant les tâches à forte valeur ajoutée, et la prise de décisions plus rapides et plus sûres pour un meilleur suivi des patients.

- En biologie moléculaire, le système en développement avec la société Biocartis, prévu pour 2014, intégrera toutes les étapes du diagnostic dans un instrument modulable permettant de réaliser des tests complexes.

- Dans le domaine du point-of-care automatisé, les sociétés bioMérieux et Philips poursuivent leur collaboration pour créer une solution portable pour les hôpitaux. Un prochain jalon technique et analytique est prévu à la fin de l'exercice en cours.

  • Médecine personnalisée et théranostic

- Fin juillet, bioMérieux a déposé auprès de la FDA américaine la demande d'autorisation de mise sur le marché (PMA) d'un test moléculaire de théranostic pour détecter les mutations du gène BRAF V600 (V600E et V600K), trouvées dans différents cancers, dont le mélanome. Ce test sera utilisé chez des patients présentant des mélanomes métastatiques pour aider les oncologues à choisir le traitement approprié. Dans ce domaine, bioMérieux et GSK collaborent dans le cadre de leur accord de partenariat signé en mai 2010.

- bioTheranostics a fait part de nouvelles avancées en juin, lors du congrès annuel de l'American Society of Clinical Oncology (ASCO). Elle a présenté une étude prospective montrant une survie générale significativement améliorée des patients atteints de cancers d'origine inconnue et dont le traitement oncologique est déterminé à partir des résultats du test CancerTYPE ID®. Elle a également annoncé l'extension du panel des biomarqueurs utilisés dans son produit PRECISSM de prédiction et de suivi de la réponse des tumeurs métastatiques aux traitements oncologiques.

Avancées opérationnelles

  • Intégration des sociétés AES Laboratoire et ARGENE
    L'intégration des sociétés AES Laboratoire et ARGENE a progressé en accord avec le calendrier fixé :

- L'intégration d'AES Laboratoire est une priorité de l'année 2012. Les équipes commerciales de bioMérieux et des 5 sociétés d'AES Laboratoire sont totalement coordonnées, et une nouvelle organisation est en cours de déploiement au sein du département Industrie.

- Les produits d'ARGENE sont désormais commercialisés par plus de 20 filiales de bioMérieux. Ils sont distribués à partir du centre de distribution internationale (IDC) depuis le mois de juin. En outre, le transfert de la production de 2 références d'ARGENE sur le site de Grenoble est en cours avec la fabrication des lots de validation dans les délais impartis.

  • Création d'une filiale commerciale en Malaisie
    bioMérieux a renforcé son réseau commercial international avec la création de sa 40ème filiale commerciale. Située en Malaisie, cette filiale est chargée de la vente, de la promotion et de la maintenance des produits du Groupe dans ce pays.
  • Arrêt de la production à Basingstoke
    Poursuivant son plan d'optimisation des sites de production, bioMérieux a décidé d'arrêter la production de milieux de culture à Basingstoke (Royaume-Uni) courant 2013. Ce site, qui est en location, emploie 8 personnes.
  • Déploiement du « Global ERP »
    Au cours du semestre, le « Global ERP » a été déployé avec succès en Pologne, en Suisse et en Argentine. Les travaux menés ont également permis son lancement, début juillet, en Autriche, en Hongrie, en République Tchèque et au Chili, portant à douze le nombre de pays où le « Global ERP » est désormais implanté.

RESULTATS FINANCIERS

Chiffre d'affaires*

Le chiffre d'affaires du 1er semestre 2012 s'est établi à 750 millions d'euros, soit une hausse de 11,4 % en euros. Il reflète une croissance, par rapport à 2011, de 8,7 % à devises constantes, dont une progression de 2,9 %, à périmètre d'activité comparable (hors, principalement, les acquisitions d'AES Laboratoire et d'ARGENE réalisées en juillet 2011 et la cession de Dima Diagnostika intervenue début 2012).

Evolution du chiffre d'affaires

En millions d'euros

En %

Chiffre d'affaires - 30 juin 2011 673 Effets de change +18 +2,7 % Croissance organique, à devises constantes et périmètre d'activité comparable +19 +2,9 % +8,7 % Variation du périmètre d'activité +40 +5,8 % Chiffre d'affaires - 30 juin 2012 750 +11,4 %

Par zone géographique, l'activité a été contrastée. Les conditions de marché ont été difficiles en Europe du Sud (11 %** du CA total), les gouvernements cherchant à réduire leurs déficits publics, ainsi qu'en France (11 %** du CA total) où les laboratoires de biologie médicale poursuivent leur consolidation. Les ventes en Amérique du Nord (22 % du CA total) ont été stables, reflétant une base de comparaison élevée et une faible consommation de réactifs dans les applications cliniques. Les pays émergents (27 % du CA total) sont restés bien orientés. En particulier, les « Emerging 7 » ont affiché une progression organique proche de 24 %. bioMérieux Chine est devenue la 3ème société du Groupe, en croissance organique de 48 %.

Chiffre d'affaires
par zone géographique

En millions d'euros

S1

2012

S1

2011

Variation

A données publiées

Variation

A devises
constantes et
périmètre
d'activité
comparable

Europe (1) 395 359 +10,1 % 0,0 % Amérique du Nord 167 155 +7,7 % -0,4 % Asie Pacifique 126 99 +26,9 % +17,5 % Amérique latine 62 60 +3,9 % +4,2 % TOTAL 750 673 +11,4 % +2,9 %

(1) y compris le Moyen-Orient et l'Afrique

Les applications industrielles ont enregistré une solide performance : en croissance organique de 8,2 %, elles représentent 20 % du chiffre d'affaires du Groupe. Dans le domaine clinique, le chiffre d'affaires a augmenté de 1,9 %. Après les fortes ventes enregistrées en 2011, la microbiologie est en progression organique de 3,5 %.

Chiffre d'affaires
par technologie

En millions d'euros

S1

2012

S1

2011

Variation

A données publiées

Variation

A devises
constantes
et
périmètre
d'activité
comparable

Applications Cliniques 597 568 +5,1 % +1,9 % Microbiologie 379 353 +7,3 % +3,5 % Immunoessais 176 175 +0,6 % +0,3 % Biologie Moléculaire 34 32 +9,1 % -8,7 % Autres gammes 8 8 -5,9 % +3,9 % Applications Industrielles 153 105 +45,3 % +8,2 % TOTAL 750 673 +11,4 % +2,9 %

* Communiqué de presse complet sur l'activité à fin juin 2012 disponible sur le site www.biomerieux-finance.com
** Hors AES Laboratoire et ARGENE

Compte de résultat

  • La marge brute s'est établie à 393 millions d'euros au 30 juin 2012 contre 363 millions d'euros au 30 juin 2011, en hausse de 8,3 %. Elle a bénéficié de la progression de l'activité, tant organique qu'externe, et de l'impact favorable du change. A contrario, les écritures liées à la comptabilisation du prix d'acquisition d'AES Laboratoire et d'ARGENE ont représenté une charge de 3,2 millions d'euros. Rapporté au chiffre d'affaires, le taux de marge brute a reculé de 1,5 point à 52,4 %, une évolution qui s'explique principalement par les effets de change et de périmètre.
  • Le résultat opérationnel courant* a progressé de 6,5 % (+8 millions d'euros) à 128 millions d'euros contre 120 millions d'euros à la fin du 1er semestre 2011. Il représente 17 % du chiffre d'affaires (17,9 % hors impact de change sur le chiffre d'affaires et écritures liées à la comptabilisation du prix d'acquisition d'AES Laboratoire et d'ARGENE).
  • Les charges commerciales et les frais généraux se sont élevés à 198 millions d'euros. Reflétant un strict contrôle des coûts opérationnels, ils représentent 26,4 % du chiffre d'affaires, en amélioration de 0,6 point malgré l'accélération du déploiement du « Global ERP ».
  • Les frais de recherche et développement ont atteint 79 millions d'euros (10,5 % du chiffre d'affaires) contre 72 millions d'euros au 1er semestre 2011, en augmentation de 7,4 % à devises constantes.
  • Des crédits d'impôt en faveur de la recherche ont été comptabilisés à hauteur de 8,5 millions d'euros contre 6,6 millions d'euros au 30 juin 2011.
  • Porté par la croissance du résultat opérationnel courant, le résultat opérationnel a progressé de 5 % à 125 millions d'euros. Il intègre des éléments non courants à hauteur de 3,1 millions d'euros au 30 juin 2012 contre 1,3 million d'euros au 30 juin 2011.
  • La charge financière nette a représenté 4,8 millions d'euros, en augmentation de 2 millions d'euros du fait de la hausse de l'endettement financier net, suite à l'acquisition des sociétés AES Laboratoire et ARGENE en juillet 2011.
  • La charge d'impôt sur les résultats s'est élevée à 40 millions d'euros. Elle représente 33,4 % du résultat avant impôt, contre 35,4 % au 30 juin 2011. Elle bénéficie notamment d'un impact moindre des sociétés en pertes.
  • Dans ce contexte, le résultat net a progressé de 6,5 % pour atteindre 80 millions d'euros au 30 juin 2012, contre 75 millions d'euros à la fin du 1er semestre 2011. Il représente 10,6 % du chiffre d'affaires. Le résultat net par action s'est élevé à 2,01 euros, contre 1,88 euro au 30 juin 2011.

Cash-flow

  • L'EBITDA** a atteint 172 millions d'euros contre 159 millions d'euros au 30 juin 2011. Cette progression s'explique par la croissance de 8 millions d'euros du résultat opérationnel courant et de 5 millions d'euros des amortissements d'exploitation.
  • Le besoin en fonds de roulement d'exploitation a nettement moins progressé (+11 millions d'euros) qu'au cours du 1er semestre 2011 (+48 millions d'euros). A périmètre constant, il représente 24,6 % du chiffre d'affaires contre 25,4 % au 30 juin 2011. Cette évolution résulte de la forte diminution des créances clients, avec, en particulier, le versement ponctuel par les provinces espagnoles de 28,5 millions d'euros fin juin 2012, soldant ainsi la quasi-totalité des factures des hôpitaux publics antérieures à 2012. Dans ce contexte, les créances nettes de bioMérieux sur les organismes publics grecs, portugais, espagnols et italiens totalisent 79 millions d'euros contre 100 millions d'euros au 31 décembre 2011. A fin juin 2012, le délai moyen de règlement du Groupe s'inscrit en diminution de 8 jours, à devises et périmètre constants.
  • Les décaissements liés aux investissements se sont élevés à 54 millions d'euros, dont 38 millions au titre des investissements industriels, contre respectivement 45 et 30 millions d'euros au 30 juin 2011. Les investissements industriels ont concerné principalement le nouveau « Global ERP », ainsi que la poursuite de l'aménagement et de l'extension des principaux sites de production du Groupe.
  • Dans ce contexte, le cash-flow libre avant dividendes, acquisitions et cessions de sociétés, s'est élevé à 69 millions d'euros contre 36 millions d'euros au 30 juin 2011.
  • La Société a versé en juin 2012 un dividende de 38,7 millions d'euros (0,98 euro par action), équivalent à celui de 2011.
  • Au cours du 1er semestre 2012, la Société a enregistré l'encaissement relatif à la cession de Dima Diagnostika.
  • Dans ce contexte, l'endettement net au 30 juin 2012 ressort à 94 millions d'euros. Il s'élevait à 131 millions d'euros au 31 décembre 2011. Cet endettement est essentiellement financé par les billets de trésorerie, sécurisés par la ligne de crédit syndiqué de type « revolving » de 350 millions d'euros que la Société a mise en place en avril 2012.

* Résultat opérationnel courant, avant les éléments « significatifs, inhabituels et non récurrents », classés en « autres produits et charges opérationnels non courants »
** Somme du résultat opérationnel courant et des amortissements d'exploitation

Autres éléments financiers

  • Au 30 juin 2012, la base installée est de 66 300 instruments environ, en augmentation de 1 500 nouveaux instruments sur le semestre.

Ressources humaines

  • Au 30 juin 2012, l'effectif global du Groupe s'élève à 7 105 collaborateurs (salariés en équivalent temps plein). L'effectif s'élevait à 7 014 collaborateurs au 31 décembre 2011.

EVENEMENT POSTERIEUR AU 30 JUIN 2012

Fin juillet 2012, bioMérieux a acquis 60 % de la société indienne RAS Lifesciences Pvt. Ltd (RAS), pour un prix de 1,6 million d'euros. Basée à Hyderabad, cette start-up privée est spécialisée en diagnostic moléculaire et n'a pas encore de chiffre d'affaires significatif. La commercialisation de son offre produits débute auprès de laboratoires spécialisés. Cette offre comprend 26 réactifs développés, fabriqués et enregistrés en Inde. L'expertise de RAS, sa gamme de réactifs destinés principalement au diagnostic des maladies infectieuses et son laboratoire de services permettront à bioMérieux de commercialiser un menu de tests de biologie moléculaire principalement en Inde et, à moyen terme, dans les pays émergents.

OBJECTIFS 2012

En 2012, bioMérieux prévoit de réaliser une croissance de son chiffre d'affaires comprise entre 3 et 5 %, à devises constantes et périmètre d'activité comparable. Cet objectif exclut jusqu'en juillet 2012 l'impact des opérations de croissance externe (environ 3 % supplémentaires).

En outre, bioMérieux confirme cibler un résultat opérationnel courant compris entre 255 et 270 millions d'euros.

CALENDRIER FINANCIER

Chiffre d'affaires du 3ème trimestre 2012 : 23 octobre 2012 - Après bourse
Investor Day : 23 janvier 2013

Les anticipations et objectifs ci-dessus reposent, en tout ou partie, sur des appréciations ou des décisions qui pourraient évoluer ou être modifiées en raison, en particulier, des incertitudes et des risques liés à l'environnement économique, financier, réglementaire et concurrentiel, notamment ceux exposés dans le Document de Référence 2011. La Société ne prend donc aucun engagement ni ne donne aucune garantie sur la réalisation des objectifs ci-dessus. Elle ne s'engage pas à publier ou communiquer d'éventuels rectificatifs ou mises à jour de ces éléments, sous réserve des obligations d'information permanente pesant sur les sociétés dont les actions sont admises aux négociations sur un marché financier.

A PROPOS DE BIOMÉRIEUX

L'innovation pour un diagnostic au service de la santé publique
Acteur mondial dans le domaine du diagnostic in vitro depuis plus de 45 ans, bioMérieux est présente dans plus de 150 pays au travers de 40 filiales et d'un large réseau de distributeurs. En 2011, le chiffre d'affaires de bioMérieux s'est élevé à 1,427 milliard d'euros, dont 87 % ont été réalisés à l'international.
bioMérieux offre des solutions de diagnostic (réactifs, instruments et logiciels) qui déterminent l'origine d'une maladie ou d'une contamination pour améliorer la santé des patients et assurer la sécurité des consommateurs. Ses produits sont utilisés dans le diagnostic des maladies infectieuses et apportent des résultats à haute valeur médicale pour le dépistage et le suivi des cancers et les urgences cardiovasculaires. Ils sont également utilisés pour la détection de micro-organismes dans les produits agroalimentaires, pharmaceutiques et cosmétiques.
bioMérieux est une société cotée sur NYSE Euronext Paris. (Code : BIM - Code ISIN : FR0010096479).
Site internet : www.biomerieux.com et site dédié aux investisseurs : www.biomerieux-finance.com.

bioMérieux COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE En millions d'euros

JAN 12

JUIN 12

JAN 11

DEC 11

JAN 11

JUIN 11

6 mois 12 mois 6 mois Chiffre d'affaires 750,4 1 427,2 673,4 Coût des ventes -357,3 -666,1 -310,6 Marge brute 393,1 761,1 362,8 Autres produits de l'activité 11,4 20,7 11,1 Charges commerciales -144,0 -264,5 -125,6 Frais généraux -54,0 -107,6 -56,7 Recherche & développement -78,9 -152,1 -71,8 Total frais opérationnels -276,9 -524,2 -254,1 Résultat opérationnel courant 127,6 257,6 119,8

Autres produits et charges opérationnels

non courants

-3,1 -12,2 -1,3 Résultat opérationnel 124,5 245,3 118,5 Coût de l'endettement financier net -3,8 -4,4 -1,9 Autres produits et charges financiers -1,0 -3,3 -0,9 Impôts sur les résultats -40,0 -77,2 -41,0 Résultat de l'ensemble consolidé 79,6 160,5 74,7 Dont part des minoritaires 0,5 2,3 0,6 Dont part du Groupe 79,1 158,2 74,1 Résultat net de base par action 2,01 € 4,01 € 1,88€ Résultat net dilué par action 2,01 € 4,01 € 1,88€ bioMérieux BILAN CONSOLIDE ACTIF NET NET NET En millions d'euros 30/06/2012 31/12/2011 30/06/2011 ACTIFS NON COURANTS . Immobilisations incorporelles 186,5 184,4 116,3 . Ecarts d'acquisition 334,3 334,3 182,1 . Immobilisations corporelles 366,3 367,0 330,2 . Immobilisations financières 25,2 26,9 28,0 . Autres actifs non courants 31,0 31,5 26,1 . Impôt différé actif 23,9 28,2 20,3 TOTAL 967,3 972,2 703,0 ACTIFS COURANTS . Stocks et en-cours 240,3 217,1 195,5 . Clients et comptes rattachés 420,4 447,1 400,9 . Autres créances d'exploitation 69,2 50,4 56,3 . Créance d'impôt exigible 11,4 19,6 18,6 . Créances hors exploitation 1,3 1,0 1,3 . Disponibilités et équivalents de trésorerie 85,6 42,7 82,4 TOTAL 828,2 777,9 755,1

. Actifs destinés à être cédés 12,0 12,0 12,0 TOTAL ACTIF 1 807,5 1 762,2 1 470,1 PASSIF 30/06/2012 31/12/2011 30/06/2011 CAPITAUX PROPRES . Capital 12,0 12,0 12,0 . Primes et Réserves 1 058,1 925,1 897,7 . Résultat de l'exercice 79,1 158,2 74,1 TOTAL PART DU GROUPE 1 149,3 1 095,4 983,8 INTERETS MINORITAIRES 8,5 8,1 4,8 TOTAL DES CAPITAUX PROPRES 1 157,8 1 103,4 988,6 PASSIFS NON COURANTS . Emprunts & dettes financières long terme 13,5 12,6 9,3 . Impôt différé passif 38,0 41,2 28,9 . Provisions 40,3 33,2 30,5 TOTAL 91,8 87,0 68,7 PASSIFS COURANTS . Emprunts & dettes financières court terme 165,9 161,3 53,2 . Provisions 10,7 14,0 11,4 . Fournisseurs et comptes rattachés 134,7 142,6 120,9 . Autres dettes d'exploitation 206,8 198,9 189,3 . Dette d'impôt exigible 23,7 27,3 25,6 . Dettes hors exploitation 16,1 27,7 12,3 TOTAL 557,9 571,8 412,7 TOTAL PASSIF 1 807,5 1 762,2 1 470,1 bioMérieux
TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE CONSOLIDES TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE CONSOLIDES
En millions d'euros Janv 12
Juin 12 Janv 11
Déc 11 Janv 11
Juin 11 6 mois 12 mois 6 mois Résultat net de l'ensemble consolidé 79,6 160,5 74,7 Produits et charges non récurrents 3,1 12,2 1,3 Coût de l'endettement financier net 3,8 4,4 1,9 Autres produits et charges financiers 1,0 3,3 0,9 Charge d'impôt exigible 40,0 77,2 41,0 Résultat opérationnel courant 127,6 257,4 119,8 Dotation nette aux amortissements et provisions d'exploitation 44,6 85,3 39,7 EBITDA (avant produits et charges non récurrents) 172,1 342,7 159,5 Versement d'impôt -35,1 -65,7 -34,3 Augmentation des stocks -21,4 -18,5 -21,1 Variation des créances clients 30,7 -29,2 -13,9 Diminution des dettes fournisseurs -9,0 -0,1 -4,7 Variation des autres BFRE -11,6 -1,9 -8,5 Augmentation du besoin en fonds de roulement d'exploitation -11,3 -49,7 -48,2 Autres produits et charges opérationnels non courants
(hors DAP exceptionnels, plus et moins values sur cessions d'immobilisations) -0,5 -11,2 -1,4 Dotations nettes aux provisions d'exploitation 2,6 -0,7 -1,6 Rémunérations en actions -2,1 2,0 5,5 Autres produits et charges financiers
(hors provisions et cessions d'immobilisations financières) -0,7 -0,2 0,1 Variation de la juste valeur des instruments financiers -0,3 0,3 0,5 Autres besoins en fonds de roulement hors exploitation -4,9 1,7 1,7 Variation des autres actifs et passifs non courants non financiers 1,3 -2,5 -0,2 Autres variations liées à l'activité -4,6 -10,6 4,6 Flux liés à l'activité 121,1 216,6 81,6 Décaissements liés aux acquisitions d'immobilisations corporelles et incorporelles -53,6 -102,1 -45,3 Encaissements liés aux cessions d'immobilisations corporelles et incorporelles 4,1 6,7 2,3 Décaissements / encaissements liés aux immobilisations financières 0,3 -3,7 1,1 Incidence des variations de périmètre 3,5 -226,1 0,0 Flux liés aux activités d'investissement -45,7 -325,2 -41,9 Rachats et reventes d'actions propres 0,4 -2,8 -2,0 Distributions de dividendes aux actionnaires -38,7 -38,7 -38,7 Coût de l'endettement financier net -3,8 -4,4 -1,9 Variation des dettes financières confirmées 38,7 102,1 -0,2 Flux liés aux opérations de financement -3,3 56,2 -42,8 VARIATION NETTE DE LA TRESORERIE ET EQUIVALENTS DE TRESORERIE 72,1 -52,4 -3,1 ANALYSE DE LA VARIATION NETTE DE TRESORERIE Trésorerie nette à l'ouverture -19,2 34,0 34,0 Incidence des fluctuations de change sur la trésorerie nette et équivalents de trésorerie 4,1 -0,9 -1,6 Variation nette de la trésorerie et équivalents de trésorerie 72,1 -52,4 -3,1 Trésorerie nette à la clôture 57,0 -19,2 29,3

Relations Investisseurs
bioMérieux
Isabelle Tongio
Tél. : + 33 4 78 87 22 37
investor.relations@biomerieux.com
ou
Relations Presse
bioMérieux
Koren Wolman-Tardy
Tél. : + 33 4 78 87 20 08
media@biomerieux.com
ou
Image Sept
Laurence Heilbronn
Tél. : + 33 1 53 70 74 64
lheilbronn@image7.fr
ou
Claire Doligez
Tél. : + 33 1 53 70 74 48
cdoligez@image7.fr

Business Wire