BFM Patrimoine

BioMérieux: hausse du chiffre d'affaires au T1 malgré les variations de change

BFM Patrimoine

- Le chiffre d'affaires de bioMérieux progresse de 3,3% au premier trimestre, conformément aux attentes - Les effets de change sont restés défavorables depuis le début de l'année - Le groupe confirme sa prévision annuelle de croissance Chiffre

- Le chiffre d'affaires de bioMérieux progresse de 3,3% au premier trimestre, conformément aux attentes

- Les effets de change sont restés défavorables depuis le début de l'année

- Le groupe confirme sa prévision annuelle de croissance

Chiffre d'affaires de bioMérieux (BIM.FR) - Premier trimestre 2014 :

L'ESSENTIEL:

PARIS (Dow Jones)--Le fabricant d'équipements de diagnostic médical in vitro bioMérieux (BIM.FR) a confirmé mercredi ses prévisions annuelles après une hausse de 3,3% de son chiffre d'affaires au premier trimestre.

Malgré des effets de change défavorables, le chiffre d'affaires s'est établi à 371 millions d'euros, tiré par une croissance organique de 5,4% en Amérique du Nord et de 8% en Amérique latine. A changes et périmètre constants, la croissance des ventes est ressortie à 4,1% au trimestre écoulé, conformément à la fourchette de 3% à 5% fixée pour l'ensemble de l'année.

Selon Factset, les analystes prévoyaient en moyenne un chiffre d'affaires trimestriel de 376 millions d'euros.

Les chiffres du premier trimestre reflètent pour la première fois les ventes de la société américaine BioFire, spécialisée en biologie moléculaire, acquise par le groupe en janvier dernier pour 450 millions de dollars.

LE COMMENTAIRE DE L'ENTREPRISE:

"La croissance de l'activité est restée bien orientée en Europe et en Amérique du Nord. Le système FilmArray de BioFire a continué son expansion rapide, avec 55 nouveaux instruments installés depuis sa date d'acquisition. En outre, nous avons poursuivi le lancement de VIDAS 3 dont le dossier d'enregistrement a été déposé auprès des autorités réglementaires chinoises et préparé la commercialisation prochaine de nos nouvelles plateformes innovantes de microbiologie clinique", a déclaré le directeur général du groupe, Alexandre Mérieux. "Enfin, dans la continuité de notre plan stratégique, nous déployons une nouvelle organisation opérationnelle, visant à répondre au mieux aux enjeux de santé publique et aux besoins de nos clients partout dans le monde", a-t-il ajouté.

LE CONTEXTE:

Alexandre Mérieux a pris en avril la direction générale du fabricant d'équipements de diagnostic médical in vitro. Le fils du fondateur du groupe était précédemment directeur général délégué et directeur de l'unité de microbiologie et des opérations Industrielles. Le conseil d'administration reste présidé par par Jean-Luc Belingard.

Cette nomination a été annoncée en même temps qu'une nouvelle organisation du groupe en trois pôles géographiques: Europe-Moyen-Orient-Afrique, Amérique et Asie-Pacifique.

En début d'année, bioMérieux a publié des résultats en hausse au titre de 2013, mais a prévenu que sa rentabilité se détériorerait cette année sous l'effet de la dépréciation de plusieurs devises face à l'euro. Le résultat opérationnel courant est attendu entre 220 et 245 millions d'euros en 2014, hors coûts exceptionnels liés à l'acquisition de BioFire en début d'année. En 2013, cet indicateur a progressé de 0,8%, à 262 millions d'euros.

-Thomas Varela, Dow Jones Newswires; +33 (0)1 40 17 17 72; thomas.varela@wsj.com

COMMUNIQUES FINANCIERS DE BIOMERIEUX:

http://www.biomerieux-finance.com/

(END) Dow Jones Newswires

April 23, 2014 01:41 ET (05:41 GMT)

© 2014 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-