BFM Patrimoine

AVANT WALL STREET: Les prix des contrats à terme en hausse

BFM Patrimoine

NEW YORK (Dow Jones)--Les contrats à terme sur les indices d'actions américains s'inscrivent en hausse jeudi avant l'ouverture de Wall Street, soutenus par des statistiques économiques positives en Chine et par les déclarations jugées plutôt ac

NEW YORK (Dow Jones)--Les contrats à terme sur les indices d'actions américains s'inscrivent en hausse jeudi avant l'ouverture de Wall Street, soutenus par des statistiques économiques positives en Chine et par les déclarations jugées plutôt accommodantes de la Réserve fédérale (Fed) mercredi, à l'issue de sa réunion de politique monétaire.

La banque centrale américaine a laissé son dispositif de soutien à l'économie inchangé, notamment ses rachats de titres obligataires à hauteur de 85 milliards de dollars par mois, tout en laissant transparaître quelques craintes au sujet du rythme actuel de la croissance économique aux Etats-Unis. La Fed a qualifié la croissance économique aux Etats-Unis de "modeste", alors qu'elle évoquait un rythme de croissance "modéré" auparavant, et a également mis en avant le problème de la remontée des taux des prêts hypothécaires, qui est susceptible de pénaliser la reprise du marché immobilier. Selon certains observateurs, ces éléments pourraient laisser à penser que la banque centrale n'est pas totalement prête à freiner ses rachats d'actifs dès septembre comme beaucoup l'anticipaient.

Environ une heure avant l'ouverture, le contrat sur l'indice Dow Jones avançait de 92 points, soit 0,6% à 15.525 points. Le contrat sur l'indice S&P 500 prenait 11 points à 1.691 points, et celui sur le Nasdaq 100 gagnait 19,5 points, soit 0,6%, à 3.102,50 points.

Les investisseurs seront attentifs, à 16h00, à la publication des chiffres de l'activité manufacturière pour juillet aux Etats-Unis. L'indice ISM des directeurs d'achats du secteur est attendu à 52, contre 50,9 le mois précédent.

Du côté des entreprises, Exxon cède 1,7% en préouverture, alors que le groupe pétrolier a fait part d'une chute de ses bénéfices supérieure à ce que prévoyaient les analystes au deuxième trimestre, en raison d'un recul de sa production et de ses marges de raffinage.

Procter & Gamble progresse quant à lui de 1,5%, après des résultats et des prévisions pour l'exercice 2013-2014 légèrement meilleurs que ce qui était attendu par les analystes.

(END) Dow Jones Newswires

August 01, 2013 09:15 ET (13:15 GMT)

© 2013 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-