BFM Patrimoine

AVANT WALL STREET: Les prix des contrats à terme en baisse

BFM Patrimoine
NEW YORK (Dow Jones)--Les prix des contrats à terme s'inscrivaient en baisse jeudi avant l'ouverture de Wall Street après des chiffres décevants sur le front de l'emploi et des nouveaux signes d'affaiblissement de l'économie en Europe et en Chine

NEW YORK (Dow Jones)--Les prix des contrats à terme s'inscrivaient en baisse jeudi avant l'ouverture de Wall Street après des chiffres décevants sur le front de l'emploi et des nouveaux signes d'affaiblissement de l'économie en Europe et en Chine.

Vers 14h55, le contrat à terme sur l'indice Dow Jones Industrial Average reculait de 43 points, soit 0,3%, à 13.454 points. Le contrat sur le Standard & Poor's 500 perdait 6 points, soit 0,4%, à 1.448 points, tandis que celui sur le Nasdaq 100 reculait de 8 points, soit 0,3%, à 2.845 points.

Le nombre d'actifs américains effectuant une première demande d'allocation chômage est resté élevé la semaine dernière, selon le département américain du Travail, témoignant des difficultés persistantes du marché de l'emploi malgré de récentes améliorations. Le nombre de premières demandes d'allocation chômage aux Etats-Unis a reculé de 3.000 sur la semaine terminée au 15 septembre, à 382.000 en données corrigées des variations saisonnières alors que les économistes interrogés par Dow Jones Newswires tablaient sur 373.000 premières demandes.

Les investisseurs scruteront désormais à 16h00 la publication de l'indice d'activité manufacturière de la région de Philadelphie, qui devrait avoir progressé à -5.0 contre -7,1 en août, ainsi que les indicateurs avancés du Conference Board pour août, attendus inchangés par rapport à juillet.

Les marchés européens sont en baisse de leur côté à la même heure, l'indice Stoxx Europe 600 reculant de 0,3%, après la publication de statistiques qui ont fait état d'une contraction de l'activité dans la zone euro à un rythme jamais observé depuis plus de trois ans.

Du côté des entreprises, Bank of America abandonne 1,3% en préouverture alors que le Wall Street Journal a rapporté que le géant bancaire américain allait accélérer ses réductions de coûts en supprimant 16.000 postes d'ici la fin de l'année.

La chaîne de cafés Starbucks est stable de son côté après avoir annoncé le lancement d'une machine à café à dosette pour les particuliers qui doit lui servir à s'implanter sur un marché évalué à 8 milliards de dollars en 2012.

(END) Dow Jones Newswires

September 20, 2012 09:11 ET (13:11 GMT)

© 2012 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-