BFM Patrimoine

AVANT WALL STREET: Les contrats proches de l'équilibres

BFM Patrimoine
NEW YORK (Dow Jones)--Les contrats à terme sur les principaux indices américains sont hésitants avant l'ouverture de Wall Street après la nouvelle forte progression des actions la veille et une salve de résultats trimestriels mitigés pour les g

NEW YORK (Dow Jones)--Les contrats à terme sur les principaux indices américains sont hésitants avant l'ouverture de Wall Street après la nouvelle forte progression des actions la veille et une salve de résultats trimestriels mitigés pour les grandes entreprises américaines.

Environ 35 minutes avant l'ouverture de Wall Street, le contrat à terme sur l'indice Dow Jones industrial Average (DJIA) gagnait 16 points, soit 0,1%, à 16.347 points. Le contrat sur le S&P 500 avançait de 3 points, soit 0,2%, à 1.855 points, et celui sur le Nasdaq 100 prenait 12 points, ou 0,4%, à 3.514 points.

Les valeurs américaines ont clôturé en nette hausse mercredi, soutenues notamment par de bons chiffres pour la production industrielle aux Etats-Unis et de nouvelles déclarations de la présidente de la Réserve fédérale (Fed) Janet Yellen en faveur d'une politique monétaire accommodante pour soutenir l'accélération de la croissance. L'indice Dow Jones a grimpé de 162,29 points, ou 1%, à 16.424,85 points, signant sa plus forte progression en trois jours depuis le début de l'année. Le S&P 500 a pris 1% également, à 1.862,31 points, remontant au-dessus de son niveau de clôture de l'année 2013.

Sur le front macroéconomique, le nombre d'actifs américains effectuant une première demande d'allocation chômage a légèrement augmenté la semaine dernière. Il est toutefois resté proche d'un point bas en sept ans, ce qui indique une amélioration du marché du travail aux Etats-Unis.

Le nombre de premières demandes d'allocation chômage a crû de 2.000 lors de la semaine terminée au 12 avril, à 304.000 en données corrigées des variations saisonnières, a indiqué jeudi le département américain du Travail.

Les économistes interrogés par Dow Jones Newswires s'attendaient à 315.000 nouvelles demandes d'allocation chômage la semaine dernière.

Du côté des entreprises, Morgan Stanley, General Electric, Pepsi et Goldman Sachs s'inscrivent en hausse en préouverture après avoir fait part jeudi de résultats trimestriels qui ont dépassé les prévisions des analystes.

A l'opposé, IBM recule de 4,4% et Google abandonne 1,9% alors que les deux géants technologiques ont publié des revenus jugés décevants pour le compte du premier trimestre.

Parmi les autres titres à surveiller, American Express abandonne 0,8%, l'opérateur de cartes de paiement ayant dégagé des revenus inférieurs aux attentes au premier trimestre.

(END) Dow Jones Newswires

April 17, 2014 08:56 ET (12:56 GMT)

© 2014 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-