BFM Patrimoine

ArcelorMittal refuse de céder la totalité du site de Florange

BFM Patrimoine
PARIS (Dow Jones)--L'aciériste ArcelorMittal (MT.FR) a refusé vendredi de céder d'autres d'actifs de son site de Florange, en Moselle, que ceux qui avaient initialement été ciblés par l'accord avec le gouvernement français. "Les sites ind

PARIS (Dow Jones)--L'aciériste ArcelorMittal (MT.FR) a refusé vendredi de céder d'autres d'actifs de son site de Florange, en Moselle, que ceux qui avaient initialement été ciblés par l'accord avec le gouvernement français.

"Les sites industriels ne peuvent fonctionner isolés les uns des autres", a expliqué le groupe dans un communiqué. "Toutes les activités aval du site de Florange sont intégrées au reste des activités du groupe en France et en Europe", a-t-il poursuivi, indiquant que "le groupe continuera d'approvisionner les activités aval de Florange avec les brames venant de Dunkerque".

Au début octobre, l'aciériste et le gouvernenment avaient convenu que Paris allait se mettre à la recherche d'un repreneur pour la phase liquide de Florange et la cokerie. "La vente des activités aval de Florange mettrait en péril la viabilité du reste des activités d'ArcelorMittal en France où le groupe emploie 20.000 salariés", a prévenu ArcelorMittal.

Vendredi matin, les ministres du Redressement productif, Arnaud Montebourg, et du Travail, Michel Sapin, avaient déclaré qu'ArcelorMittal devait "prendre ses responsabilités et accepter d'envisager un processus de cession de l'ensemble du site [de Florange], qui suscite l'intérêt de plusieurs repreneurs".

ArcelorMittal a décidé de fermer les deux hauts fourneaux de l'aciérie de Florange, en Lorraine, et avait laissé au gouvernement 60 jours pour trouver un repreneur.

-Marion Issard, Dow Jones Newswires; +33 (0)1 40 17 17 72; marion.issard@dowjones.com

(END) Dow Jones Newswires

November 23, 2012 07:23 ET (12:23 GMT)

© 2012 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-