BFM Patrimoine

ArcelorMittal confirme ses prévisions 2013, baisse des résultats au 1er trimestre

BFM Patrimoine

PARIS (Dow Jones)--L'aciériste ArcelorMittal (MT.FR) a confirmé vendredi ses objectifs 2013 malgré une dégradation de ses résultats au premier trimestre dans un contexte "difficile". Le groupe a réitéré son objectif d'atteindre un e

PARIS (Dow Jones)--L'aciériste ArcelorMittal (MT.FR) a confirmé vendredi ses objectifs 2013 malgré une dégradation de ses résultats au premier trimestre dans un contexte "difficile".

Le groupe a réitéré son objectif d'atteindre un excédent brut d'exploitation (Ebitda) supérieur à 7,1 milliards de dollars cette année, "en supposant que les prix du minerai de fer et la marge des prix de l'acier sur les coûts de matières premières resteront en 2013 aux niveaux de 2012", et a ajouté attendre une amélioration de son Ebitda au deuxième trimestre par rapport au premier.

ArcelorMittal a également réaffirmé son ambition de réduire sa dette nette à environ 17 milliards de dollars au 30 juin, contre 18 milliards de dollars au 31 mars.

Au premier trimestre, le chiffre d'affaires d'ArcelorMittal s'est établi à 19,75 milliards de dollars, en baisse de 12,1% par rapport à la période correspondante de 2012.

L'Ebitda s'est établi à 1,57 milliard de dollars, contre 2,12 milliards de dollars au premier trimestre 2012, et ArcelorMittal a accusé une perte nette de 345 millions de dollars, alors que le groupe avait dégagé un bénéfice net de 92 millions de dollars un an plus tôt.

A la mi-mars, le groupe avait dévoilé les grandes lignes d'un plan d'économie de 3 milliards de dollars et avait à cette occasion confirmé ses objectifs 2013. Il avait également réitéré son intention de ramener sa dette nette à 15 milliards de dollars à moyen terme.

Le sidérurgiste avait accusé en 2012 sa première perte annuelle, mais avait ajouté qu'une amélioration était attendue en 2013. Sur l'ensemble de l'exercice 2012, le sidérurgiste avait accusé une perte nette de 3,73 milliards de dollars en raison de la baisse de la consommation d'acier européen. ArcelorMittal avait réagi à cette évolution en annonçant notamment la fermeture de quatre hauts-fourneaux en Europe et en cédant des actifs pour réduire son endettement et restaurer son bilan.

L'action a clôturé jeudi à 9,71 euros, chutant de 25% depuis le début de l'année.

-Marion Issard, Dow Jones Newswires; +33 (0)1 40 17 17 75; marion.issard@dowjones.com

(END) Dow Jones Newswires

May 10, 2013 01:40 ET (05:40 GMT)

© 2013 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-