BFM Patrimoine

Altran optimiste sur ses marges après une croissance organique de 4,3% en 2012

BFM Patrimoine
PARIS (Dow Jones)--Le groupe d'ingénierie et de conseil en technologie Altran (ALT.FR) a confirmé jeudi la perspective d'une amélioration de sa rentabilité en 2012, et fait état de tendances encourageantes pour l'exercice 2013, après avoir dév

PARIS (Dow Jones)--Le groupe d'ingénierie et de conseil en technologie Altran (ALT.FR) a confirmé jeudi la perspective d'une amélioration de sa rentabilité en 2012, et fait état de tendances encourageantes pour l'exercice 2013, après avoir dévoilé un chiffre d'affaires en hausse de 2,6% l'année dernière.

"Nous sommes toujours à l'aise avec le consensus des analystes, qui vise une marge opérationnelle courante de 8,5%", contre 8% en 2011, a déclaré Philippe Salle, le PDG d'Altran, pendant une conférence téléphonique.

En ce qui concerne l'activité, "la tendance est la même en ce début d'année qu'au quatrième trimestre, pendant lequel le chiffre d'affaires a progressé de 4%" sur une base organique, a-t-il ajouté.

Et compte tenu des recrutements réalisés l'année dernière, Altran entame le nouvel exercice avec une croissance embarquée de 3%, a également indiqué le patron d'Altran.

Le groupe a en outre estimé être en mesure de dépasser ses précédents objectifs stratégiques d'un flux de trésorerie disponible de 4% en haut de cycle.

"Finalement on fera beaucoup mieux en haut de cycle. Nous devrions dépasser les 4% de free cash flow en 2013", a affirmé Philippe Salle.

L'année dernière, le chiffre d'affaires d'Altran a été proche de 1,46 milliard d'euros, contre 1,42 milliard d'euros en 2011, ce qui représente une hausse de 2,6% à données publiées et une croissance organique de 4,3%. Chez Altran, la croissance organique s'entend à périmètre constant.

Le groupe a ainsi atteint l'objectif de chiffre d'affaires du consensus FactSet. Etabli à partir des prévisions de 11 analystes, ce dernier avait anticipé un chiffre d'affaires de 1,45 milliard d'euros. Pour sa part, Altran s'était donné pour objectif de dégager une croissance organique comprise entre 4% et 5%.

En 2013, l'activité et la rentabilité d'Altran devraient être soutenues par l'intégration de la société allemande IndustrieHansa, qui a réalisé un chiffre d'affaires 161 millions d'euros en 2012, a souligné Philippe Salle.

Au moment de l'annonce de l'opération, Philippe Salle avait indiqué qu'IndustrieHansa dégageait une marge opérationnelle de 10% et que le groupe allemand avait le potentiel d'atteindre une marge opérationnelle de 12%.

"Le processus d'acquisition de la société allemande Industrie Hansa se déroule conformément au planning prévisionnel et le 'closing' de l'opération est prévu au cours du mois de février", a précisé Altran dans son communiqué.

Le groupe reste par ailleurs en discussions pour réaliser d'autres opérations de croissance externe, notamment en Inde, au Royaume-Uni et toujours en Allemagne mais pour de plus petites structures que celle d'IndustrieHansa.

"On y va doucement, on n'est pas pressés", a déclaré Philippe Salle, en rappelant que le rachat d'IndustrieHansa avait mobilisé les énergies du groupe ces derniers mois.

Altran avait présenté en octobre 2011 un plan destiné à lui permettre d'atteindre un chiffre d'affaires de 2 milliards d'euros d'ici à 2015, et de dégager une marge opérationnelle courante de 11% à 12% en haut de cycle.

Altran a clôturé mercredi à 5,36 euros.

- Ambroise Ecorcheville, Dow Jones Newswires; 33 (0)1 40 17 17 71; ambroise.ecorcheville@dowjones.com

(END) Dow Jones Newswires

January 31, 2013 01:04 ET (06:04 GMT)

© 2013 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-