BFM Patrimoine

Alitalia confirme avoir levé 130 mlns d'euros de capitaux frais à ce jour

BFM Patrimoine
MILAN (Dow Jones)--Alitalia a confirmé jeudi avoir reçu 130 millions d'euros de capitaux frais pour rester en activité, alors qu'elle travaille sur un plan de restructuration révisé pour convaincre son premier actionnaire, Air France-KLM (AF.FR)

MILAN (Dow Jones)--Alitalia a confirmé jeudi avoir reçu 130 millions d'euros de capitaux frais pour rester en activité, alors qu'elle travaille sur un plan de restructuration révisé pour convaincre son premier actionnaire, Air France-KLM (AF.FR), de participer à son augmentation de capital.

La compagnie aérienne italienne s'est fixé pour objectif de lever 500 millions d'euros, dont 300 millions d'euros par le biais d'une augmentation de capital et 200 millions d'euros via de nouvelles lignes de crédit.

Alitalia, qui a frôlé la faillite ce mois-ci avant que le gouvernement italien intervienne en encourageant les créanciers et les actionnaires de la compagnie aérienne à l'aider, a également déclaré que son résultat net avait reculé à 7 millions d'euros au troisième trimestre, clos le 30 septembre, contre 27 millions d'euros à la même période un an plus tôt.

Le résultat opérationnel s'est replié à 36 millions d'euros, contre 50 millions d'euros au troisième trimestre de 2012.

La dette financière nette a été ramenée à 813 millions d'euros, contre 851 millions d'euros à la fin du mois de juin.

Air France-KLM, qui possède une participation de 25% dans Alitalia, a exigé une vaste refonte de la compagnie aérienne italienne avant de participer à l'augmentation de capital du groupe, qui prendra fin le 16 novembre.

Les négociations sur l'avenir d'Alitalia sont difficiles car elles impliquent également les créanciers de la compagnie et Poste Italiane, les services postaux italiens que le gouvernement a chargés de soutenir Alitalia, qui est considéré comme un actif stratégique pour le pays.

Une fois que le groupe aura levé les fonds souhaités, Roberto Colaninno démissionnera de son poste de président de la compagnie aérienne.

Roberto Colaninno était à la tête du groupe d'investisseurs qui a sorti le groupe de la faillite en 2008 et l'a relancé. Sa holding, Immsi, a déjà participé à hauteur de 13 millions d'euros à l'augmentation de capital d'Alitalia mais les actionnaires de plus petite taille sont peu susceptibles de suivre.

-Gilles Castonguay, Dow Jones Newswires

(Version française Maylis Jouaret)

(END) Dow Jones Newswires

October 31, 2013 13:02 ET (17:02 GMT)

© 2013 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-