BFM Patrimoine

Airbus livre le tout premier A400M, son avion de transport militaire, à la France

BFM Patrimoine
PARIS (Dow Jones)--L'armée de l'air française a pris livraison du tout premier avion de transport militaire de nouvelle génération d'Airbus lundi, une étape importante pour l'avionneur et les gouvernements européens qui soutiennent le programme

PARIS (Dow Jones)--L'armée de l'air française a pris livraison du tout premier avion de transport militaire de nouvelle génération d'Airbus lundi, une étape importante pour l'avionneur et les gouvernements européens qui soutiennent le programme A400M, dont le développement a été marqué par des problèmes techniques, des surcoûts et des retards.

Airbus doit livrer 170 A400M à la France, à l'Allemagne, au Royaume-Uni, à la Turquie et à trois autres pays européens. La maison mère d'Airbus, EADS (EAD.FR), a comptabilisé des charges de dépréciation d'environ 4 milliards d'euros sur ce programme de 20 milliards d'euros après avoir passé cinq ans à tenter de régler des problèmes techniques.

Le quadrimoteur turbopropulsé entre en service une décennie après le lancement du programme. Airbus espère pouvoir faire de cet avion, qui a constitué jusqu'à présent un poids financier, un atout commercial, en remportant de nouvelles commandes en Asie, au Moyen-Orient et en Amérique latine. La Malaisie a commandé quatre de ces avions. En Europe, les coupes budgétaires limitent les ventes potentielles dans la région.

Les responsables d'Airbus estiment que les commandes d'avions militaires pour le transport de troupes et le fret devraient atteindre 400 au cours des trois prochaines décennies.

Le président exécutif d'EADS, Tom Enders, a reconnu que le programme A400M n'avait pas simple à gérer, mais a ajouté qu'Airbus continuerait de travailler en étroite collaboration avec les gouvernements afin de répondre à leurs besoins en matière de défense dans un contexte de contraintes budgétaires croissantes.

Tom Enders s'exprimait à l'occasion d'une cérémonie organisée sur le site d'assemblage de l'A400M à Séville, en Espagne, à laquelle assistaient notamment le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, et son homologue espagnol, Pedro Morenes.

L'entrée en service actif de l'A400M intervient alors qu'EADS procède à une restructuration de ses activités de défense, qui représentent environ un cinquième de son chiffre d'affaires. Cette proportion est nettement inférieure à celle du segment défense de l'avionneur américain Boeing (BA), grand concurrent d'Airbus dans les avions commerciaux.

-Matthew Curtin, Dow Jones Newswires

(Ana Garcia, à Madrid, a contribué à cet article)

(Version française Maylis Jouaret)

(END) Dow Jones Newswires

September 30, 2013 11:35 ET (15:35 GMT)

© 2013 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-