BFM Patrimoine

Air Liquide: l'amélioration du résultat net sera surtout visible au second semestre

BFM Patrimoine

PARIS (Dow Jones)--Le spécialiste des gaz industriels Air Liquide (AI.FR) a confirmé mercredi la perspective d'une hausse de son résultat net en 2013, malgré un repli de 2,1% de son chiffre d'affaires au premier trimestre, lié notamment à une b

PARIS (Dow Jones)--Le spécialiste des gaz industriels Air Liquide (AI.FR) a confirmé mercredi la perspective d'une hausse de son résultat net en 2013, malgré un repli de 2,1% de son chiffre d'affaires au premier trimestre, lié notamment à une baisse des prix du gaz naturel et à des effets de change défavorables.

Le groupe a toutefois prévenu que la progression de son résultat net serait surtout visible au second semestre, dans la mesure où les coûts de mise en place de son plan d'adaptation à la conjoncture seront comptabilisés au premier semestre et où ils ne permettront une amélioration de la rentabilité qu'à partir de la seconde partie de l'année.

Air Liquide a réalisé pour 59 millions d'euros de "gains d'efficacité" ou économies au premier trimestre, sur un total de 250 millions d'euros visés pour la totalité de l'exercice.

"Les signatures de nouveaux contrats, la mise en service prévue de 50 unités entre 2013 et 2014, et la montée en puissance progressive des unités démarrées dans les trois dernières années renforcent la confiance du groupe dans sa capacité à poursuivre sa croissance à moyen terme", a déclaré Benoît Potier, le PDG d'Air Liquide, dans un communiqué.

Le chiffre d'affaires d'Air Liquide est ressorti à presque 3,7 milliards d'euros au premier trimestre, en repli de 2,1% en données publiées mais en progression de 0,2% hors effets de change et de gaz naturel.

La division Gaz et Services a engrangé un chiffre d'affaires de 3,41 milliards d'euros, en baisse de 1,1% en données publiées mais en hausse de 1,4% hors effets de change et de gaz naturel. L'activité de la branche aurait progressé de 4,9% d'une année sur l'autre en faisant également abstraction des indemnités clients touchées un an plus tôt et des effets calendaires, a souligné le groupe dans son communiqué.

-Ambroise Ecorcheville, Dow Jones Newswires; +33 (0)1 40 17 17 71; ambroise.ecorcheville@dowjones.com

(END) Dow Jones Newswires

April 24, 2013 02:04 ET (06:04 GMT)

© 2013 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-