BFM Patrimoine

Affaire russe: Michael Flynn plaide coupable, Wall Street tousse

Michael Flynn, ancien membre de l'administration Trump, a admis avoir menti au FBI.

Michael Flynn, ancien membre de l'administration Trump, a admis avoir menti au FBI. - Chip Somodevilla - AFP

L'ancien conseiller de Donald Trump a admis avoir menti au FBI sur ses relations avec le pouvoir russe. Un aveu qui a aussi eu une conséquence sur les marchés américains

Visiblement inquiet du déroulement de l'enquête dans l'affaire russe, Wall Street a quelque peu flanché ce vendredi après l'annonce du plaider coupable de Michael Flynn, l'ancien conseiller de Donald Trump qui a reconnu avoir menti au FBI. Peu après cette annonce, le Dow Jones perdait 1,35%, le Nasdaq 1,92% et le S&P 500 1,51%.

Les indices ont commencé à baisser alors que sortaient les premières informations sur l'inculpation de Michael Flynn, accélérant leur chute après la publication d'un tweet par la chaine de télévision ABC évoquant une responsabilité de Donald Trump dans l'affaire.

Un tweet publié par la chaîne de télévision ABC a affirmé que l'ancien conseiller prépare sa défense en prévoyant de témoigner que Donald Trump, candidat à l'époque à la Maison Blanche, "lui a demandé de prendre contact avec les Russes". "Les marchés pensent qu'il y a sans doute davantage dans cette affaire", a réagi Art Hogan, de Wunderlich Securities.

Michael Flynn a été inculpé entre autre pour avoir menti sur la teneur de ses échanges avec l'ambassadeur russe à Washington sous Barack Obama, Sergueï Kisliak, notamment au sujet des sanctions imposées par les États-Unis à la Russie.

Le dollar a également baissé, s'affichant en recul de 0,40% face à un panier de devises alors qu'il progressait en début de journée.

Y.D. avec AFP