BFM Patrimoine

Aéroports de Paris confirme ses prévisions malgré une baisse du résultat net au 1er semestre

BFM Patrimoine

PARIS (Dow Jones)--Le concessionnaire des aéroports de Roissy-CDG et Orly, Aéroports de Paris (ADP.FR), a confirmé jeudi ses prévisions pour 2013 et 2015, malgré un recul de son résultat net au premier semestre dû à la progression de ses char

PARIS (Dow Jones)--Le concessionnaire des aéroports de Roissy-CDG et Orly, Aéroports de Paris (ADP.FR), a confirmé jeudi ses prévisions pour 2013 et 2015, malgré un recul de son résultat net au premier semestre dû à la progression de ses charges financières et fiscales, ainsi que des amortissements.

Au semestre écoulé, le résultat net du groupe a reculé de 14%, à 125 millions d'euros, tandis que le résultat opérationnel est resté stable, à 286 millions d'euros. L'Ebitda (excédent brut d'exploitation) a en revanche augmenté de 4,1%, à 487 millions d'euros.

Porté par les performances de ses activités commerciales et par une une hausse de fréquentation de 0,5%, à 43 millions de passagers, ADP a vu son chiffre d'affaires progresser de 6,2% sur la période, à 1,35 milliard d'euros.

Selon Factset, les analystes prévoyaient en moyenne un résultat net semestriel de 162 millions d'euros, un Ebitda de 498 millions d'euros, et un chiffre d'affaires de 1,36 milliard d'euros.

Sur l'ensemble de l'année, le groupe a confirmé prévoir un chiffre d'affaires et un excédent brut d'exploitation (Ebitda) en légère hausse, malgré un trafic passagers qui devrait rester stable.

Le groupe a également confirmé s'attendre à une hausse comprise entre 25% et 35% de son Ebitda sur la période 2009-2015.

TAV sera indemnisé

L'opérateur aéroportuaire turc TAV Airports, dans lequel ADP détient une participation de 38%, a pour sa part vu son trafic bondir de 24% au cours du premier semestre.

Au printemps, ADP a essuyé un revers de taille dans sa stratégie d'expansion internationale, lorsque le gouvernement turc n'a pas retenu l'offre présentée par TAV pour construire et exploiter un nouvel aéroport à Istanbul d'une capacité d'accueil de 150 millions de passagers par an.

Jeudi, ADP a indiqué avoir été informé par les autorités turques que "TAV Istanbul sera indemnisée du manque à gagner qu'elle pourrait subir entre la date d'ouverture de ce nouvel aéroport et la date de fin du contrat de bail actuel".

Evolution de l'actionnariat

Cet été, le groupe de BTP Vinci (DG.FR) et l'assureur Predica ont par ailleurs été retenus pour reprendre les 9,5% du capital d'Aéroport de Paris mis en vente par l'Etat et le Fonds stratégique d'investissement.

Predica a ainsi acquis 4,81% du capital d'ADP, et Vinci 4,69%, ce qui porte la participation totale de ce dernier à 8% du capital.

L'Etat l'actionnaire majoritaire du capital de l'exploitant de Roissy et Orly, avec 50,63% du capital.

-Thomas Varela, Dow Jones Newswires; +33 (0)1 40 17 17 72; thomas.varela@wsj.com

(END) Dow Jones Newswires

August 29, 2013 01:40 ET (05:40 GMT)

© 2013 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-