BFM Patrimoine

Livret A: vers une nouvelle baisse du taux?

Le livret A avait, en octobre, enregistré sa première décollecte depuis novembre 2011

Le livret A avait, en octobre, enregistré sa première décollecte depuis novembre 2011 - -

Le taux du livret A, actuellement à 1,25%, pourrait encore diminuer, en raison de la faible inflation. Il pourrait ainsi chuter jusqu'à 1% voire 0,75%, lors de sa prochaine fixation, le 1er février prochain.

C'est une conséquence indirecte de la faible inflation. Le livret A, le produit d'épargne préféré des Français, pourrait voir sa rémunération diminuer une nouvelle fois, lors de la prochaine révision de son taux, le 1er février prochain.

Explication: le taux du livret repose sur une formule de calcul qui se base sur l'inflation hors tabac augmentée de 0,25%.

Selon l'Insee, la hausse des prix hors tabac se situait à 0,5% en octobre. A supposer que l'inflation reste à ce faible niveau dans les prochains, le taux du livret A, actuellement à 1,25% pourrait donc théoriquement baisser à 1%, voire 0,75%, comme l'expliquent Les Echos, ce vendredi 15 novembre. Le quotidien cite un cabinet, Pair Conseil, qui anticipe une inflation à 0,67%.

Une collecte déjà en berne

Néanmoins, cette baisse reste théorique. Le gouverneur de la Banque de France, Christian Noyer peut choisir de suivre cette formule ou, au contraire, de s'en écarter. Dans ce second cas de figure, le ministre de l'Economie a le dernier mot.

En août dernier, l'exécutif avait ainsi décidé de faire baisser la rémunération du livret A de 1,75% à 1,25%, alors que l'application stricte de la formule aurait abouti à un taux de 1%.

De plus, la collecte du produit d'épargne marque actuellement le pas. En septembre dernier, le livret A a même enregistré une décollecte de 1,56 milliard d'euros. Du jamais-vu depuis presque deux ans.

Une nouvelle baisse de sa rémunération pèserait encore plus sur la collecte. Et, dans la mesure où les encours du livret A servent en grande partie à financer le logement social, on imagine mal l'exécutif laisser s'appliquer la formule si elle aboutit à une forte diminution du produit d'épargne.

J.M.