BFM Patrimoine

Paradis fiscaux, patrimoine des élus, fraude: les annonces de François Hollande

François Hollande s'est exprimé à la sortie du Conseil des ministres, mercredi 10 avril.

François Hollande s'est exprimé à la sortie du Conseil des ministres, mercredi 10 avril. - -

Le président de la République s'est exprimé, mercredi 10 avril, à l'issue du Conseil des ministres. Il a annoncé plusieurs mesures pour moraliser la politique, mais aussi pour lutter contre la fraude fiscale.

L'affaire Cahuzac, combinée aux révélations issues de l'"Offshore leaks", ne pouvait pas laisser l'exécutif sans réaction. C'est dans ce contexte très tendu que François Hollande s'est exprimé, mercredi 10 avril, à l'issue du Conseil des ministres. Avec, à la clé, plusieurs annonces:

>les règles sur le patrimoine des responsables publics seront "entièrement revues", notamment par la création d’une Haute autorité "qui contrôlera patrimoine et intérêts des ministres, parlementaires, grands élus".

>Les paradis fiscaux devront être "éradiqués", en Europe et dans le monde, a affirmé le chef de l’Etat. Et, pour y arriver, "les banques françaises devront rendre publique, chaque année, la liste de toutes leurs filiales partout dans le monde, pays par pays" et devront "publier la nature de leurs activités". Une mesure déjà présente dans la future loi de réforme bancaire.

>La fraude fiscale fera l’objet d’une attention encore plus forte, notamment grâce à la création d'un "office central de lutte contre la fraude et la corruption". Un parquet financier sera également créé, "avec une compétence nationale, qui pourra agir sur les affaires de corruption et de grandes fraudes fiscales", a déclaré le président français.

>> A lire aussi - Les pistes de François Hollande pour moraliser la vie politique

Y.D.