BFM Patrimoine

La politique familiale est-elle efficace?

Pour Emmanuel Lechypre, les allocations familiales jouent un rôle déterminant dans la naissance du troisième enfant, dans un foyer français

Pour Emmanuel Lechypre, les allocations familiales jouent un rôle déterminant dans la naissance du troisième enfant, dans un foyer français - -

Bertrand Fragonard remet au gouvernement, ce mardi 9 avril, son rapport proposant des pistes pour remettre à l'équilibre la branche famille de la Sécurité sociale. Emmanuel Lechypre, éditorialiste de BFM Business, a évalué les effets de la politique familiale sur la natalité.

Ce mardi 9 avril, le président du Haut conseil de la famille, Bertrand Fragonard, remet son rapport sur la réforme des prestations familiales à Jean-Marc Ayrault.

Ce document formule plusieurs scénarios devant permettre de réduire le déficit de la branche famille de la Sécurité sociale, afin d'économiser deux milliards d'euros d'ici à 2016.

Les principales pistes de ce rapport sont déjà connues: réduction des allocations familiales des ménages les plus aisés, baisse du plafond du bénéfice dû au quotient familial, ou encore fin de la prime de naissance.

Ce rapport va en tout cas relancer le débat sur un point précis: l'efficacité de la politique familiale française. Pour Emmanuel Lechypre, éditorialiste à BFM Business, cette politique a des effets bénéfiques en France. "Il n'y a pas un pays où la politique familiale est aussi développée qu'en France", a-t-il d'abord rappelé dans l'émission Good Morning Business.

En France, une femme sur trois donne naissance à trois enfants

Il a ensuite expliqué que l'efficacité de cette politique se mesure à partir du troisième enfant, "celui qui a un rôle crucial dans le renouvellement des générations". Or,"en France, une femme sur trois donne naissance à au moins trois enfants, c'est 50% de plus qu'en Espagne et en Italie".

Il a ensuite expliqué que les allocations jouent un rôle fondamental dans la naissance de ce troisième enfant, car il "est celui qui coûte le plus cher" aux parents, et amène souvent un ménage "à changer de logement, ou encore de véhicule".

A lire également:

> Le rapport Fragonard veut raboter les allocations familiales

> Allocations familiales: la prime de naissance remise en cause

> Allocations familiales: mais qui sont les ménages riches?

> Allocations familiales: ce qui va se passer maintenant

J.M.