BFM Patrimoine

La déclaration de revenus est un tue-l'amour pour bien des Français

La date limite pour renvoyer sa déclaration de revenu au format papier est fixée au 19 mai.

La date limite pour renvoyer sa déclaration de revenu au format papier est fixée au 19 mai. - Philippe Huguen - AFP

Si comme 4 Français sur 10, vous attendez le dernier moment pour remplir votre déclaration de revenus, il y a fort à parier que vous y avez passé le week-end. Ce qui peut entraîner des tensions au sein du couple, selon une étude OpionWay.

Remplir la déclaration de revenus, c'est évidemment une corvée pour beaucoup. Aussi, nombreux sont ceux à laisser traîner les choses: 4 Français sur 10 attendent la dernière minute pour se plier à cet exercice, selon une étude OpinionWay (1) réalisée pour le site de conseils en ligne Comprendre Choisir.

D'ailleurs vous y avez peut-être passé votre week-end puisque ce mardi 19 mai est le dernier jour pour envoyer les déclarations au "format papier", ceux qui ont opté pour la télédéclaration disposent d'un délai supplémentaire. Et cela a probablement été un moment douloureux pour bon nombre de contribuables.

Selon un sondage réalisé par l'institut Opinion Way, 4 Français sur 10 reconnaissent que remplir cette feuille est une source d'angoisse. "Les femmes et les moins de 35 ans sont les deux populations qui vivent le plus mal cet exercice", confie Christophe Pipounel, président de Comprendre Choisir à BFM Business.

30% des couples décident de s'y mettre à deux 

52% des femmes déclarent ainsi que cette formalité est un calvaire, contre seulement 33% des hommes. La difficulté de l'exercice est mise en cause par 29% d'entre elles, contre 22% pour les hommes.

Pour les personnes en couple, cela peut être un moment difficile à passer. Si 30% décident de le faire à deux, pour les 70% restants, c'est l'un des conjoints qui se sacrifie. Pire, chez les moins de 35 ans, cela devient une source de conflits. Ils sont 24% à se disputer à cause de cela, alors que la moyenne est de 11%. 

L'horreur de la paperasse peut même pousser à avoir des pensées extrêmes: 47% des Français ont alors envie d'aller vivre ailleurs. Un désir qui est plus marqué chez les CSP-, qui sont 53% à avoir des envies d'exil au moment de remplir leur feuille.

(1) Etude réalisée sur un échantillon de 1001 personnes agées de 18 ans et plus.

C.C.