BFM Patrimoine

L'Elysée veut trouver des solutions pour apaiser la fronde des "pigeons"

BFM Patrimoine

Le gouvernement souhaite trouver des solutions pour apaiser la fronde médiatisée d'entrepreneurs français, qui sont vent debout contre les projets de taxation des cessions de jeunes entreprises, a-t-on appris mercredi 3 octobre à l'Elysée.

Des créateurs de start-up françaises ont lancé une campagne sur internet qui a eu un large succès sous le cri de ralliement "Geonpi", qui désigne le mot pigeon en verlan.

La décision du gouvernement de taxer les revenus du capital au même titre que ceux du travail aurait pour conséquence de dissuader les entrepreneurs à créer leur entreprises en France, jugent-ils.

"On ne veut pas donner l'impression qu'on veut punir les pigeons", indique-t-on à l'Elysée, où l'on ne souhaite pas donner "l'impression qu'on veut casser le dynamisme des ces entreprises".

"La mesure au départ n'était pas sur eux", dit-on dans l'entourage de François Hollande, où l'on assure que les entrepreneurs français seront reçus et entendus.

"On va trouver une solution (...) étrangler les starts-up c'est pas le sujet", précise-t-on encore, "les pigeons doivent retrouver leur nid"

BFMbusiness.com et Reuters