BFM Patrimoine

Impôts: la déclaration en ligne, dernière solution pour les retardataires

Pour les déclarations de revenus sur papier, il est trop tard. Reste une solution : la télédéclaration.

Pour les déclarations de revenus sur papier, il est trop tard. Reste une solution : la télédéclaration. - -

La date limite pour adresser sa déclaration de revenus par courrier est passée. Reste la solution de le faire en ligne, jusqu’au 3, au 7 ou au 11 juin, selon votre département de résidence. Voilà quelques conseils pour accomplir cette formalité en un rien de temps.

Le temps est désormais compté pour faire sa déclaration de revenus. Le dernier délai pour l’adresser à son centre des impôts par courrier est dépassé depuis lundi 27 mai à minuit. Mais il reste la déclaration en ligne… pour quelques jours encore seulement. Selon le département de résidence, la date limite est fixée au 3, au 7 ou au 11 juin. Au-delà, il faudra acquitter une pénalité de 10%.

La démarche est ultra simple : l’administration fiscale a, en effet, conçu un service en ligne qui facilite la vie des contribuables. Elle y a tout intérêt car les télédéclarations lui permettent d’alléger le cout de la collecte des impôts, qui s'est élevé à 600 millions l'année passée, pour 58 milliards de recettes totales.

Voici quelques conseils pour accomplir cette formalité en quelques clics sur le site impots.gouv.fr.

> Se munir des identifiants pour accéder à son espace en ligne

La première démarche est de se munir de sa feuille de déclaration sur laquelle figure le numéro fiscal et le numéro de télédéclarant. Il est aussi nécessaire d’indiquer le montant du revenu fiscal de référence, qui est inscrit sur le dernier avis d’imposition.

Pour ceux qui effectuent leur première déclaration, les informations sont envoyées par courrier par l’administration fiscale. Quant au revenu de référence, il faut inscrire "0".

> ou opter pour le mot de passe unique

Petite nouveauté cette année : pour faciliter l’accès aux services en ligne, l’administration propose de choisir un mot de passe, qui sera demandé en plus du numéro de référence fiscale.

> Utiliser un smartphone ou une tablette

C’est une possibilité qui est offerte aux contribuables qui n’ont aucune modification à apporter (en fait la grande majorité d'entre eux) et qui se contentent de valider les informations préremplies. Pour faire leur télédéclaration il leur faudra juste installer l’application impots.gouv sur Google Play Store ou l'App Store.

> Corriger une erreur

C'est encore une des souplesses permises avec la télédéclaration : il est possible à tout moment de corriger ses erreurs. Et ce, même après validation, en revenant dans son espace personnel. Attention toutefois, cette manipulation n'est possible que tant que la date limite n'est pas dépassée.

> Conserver l'accusé de réception

Après validation de la télédéclaration, le site propose d'enregistrer ou d'imprimer un accusé de réception. En plus, un courriel est envoyé pour confirmer que la déclaration a bien été prise en compte par l'administration.

Coralie Cathelinais