BFM Patrimoine

Et si les Français arrêtaient d'épargner pour consommer?

Si le taux d'épargne des Francçais tombait à 8%, 100 milliards d'euros seraient ainsi libérés.

Si le taux d'épargne des Francçais tombait à 8%, 100 milliards d'euros seraient ainsi libérés. - -

Les habitants de l'Hexagone sont les Européens qui épargnent le plus. Il n'est pas sûr que l'éventuel déblocage d'une partie de leur épargne salariale, discuté à l'Assemblée vendredi, les pousse à dépenser plus.

Libérer de l'épargne pour doper la consommation, c'est l'objectif de François Hollande en autorisant les Français à débloquer 20.000 euros d'épargne salariale. Le projet doit être débattu vendredi 19 avril à l'Assemblée nationale. Mais il n'est pas certains que cela fonctionne: les Français sont traditionnellement de très gros épargnants.

Ils restent les champions européens de l'épargne, avec un taux qui dépasse toujours 16%. C'est deux fois plus qu'en Espagne et qu'en Italie, où il est de seulement 12%. Dans ces pays, les épargnants ont d'ailleurs commencé à puiser dans leurs économies.

100 milliards d'euros à dépenser

Que se passerait-il si les Français en faisant autant ? S'ils acceptaient de casser enfin leur tirelire ? Si le taux d'épargne tombait, par exemple, à 8%, comme en Espagne ?

Selon nos calculs, c'est plus de 100 milliards d'euros qui seraient ainsi libérés. Soit l'équivalent de deux mois d'achat de produits manufacturés, ou de deux mois et demi de shopping.

Il y aurait là de quoi relancer la consommation et donc la croissance. Simplement, les experts sont unanimes: aucune mesure ne peut provoquer un tel déclic.

Un élément, un seul, est susceptible d'enclencher un tel mouvement: les épargnants ont besoin d'un cap, d'une vision précise de l'avenir de la France.

Caroline Morisseau