BFM Patrimoine

Allocations familiales: découvrez combien vous touchez depuis le 1er juillet

-

- - Philippe Huguen - AFP

Le nouveau barème des allocations familiales, paru le 6 juin au Journal officiel, entre en application ce 1er juillet. Pour la première fois, leur montant dépendra des revenus des familles bénéficiaires. Découvrez si vous devez compter sur une baisse dès juillet.

Depuis quelques jours, les parents reçoivent de drôles de messages sur leur téléphone. Certains ont droit à une bonne nouvelle, d'autres non. Le montant de leurs allocations familiales a-t-il baissé? En effet, à compter du 1er juillet, le montant de ces allocations ne sera plus plus le même pour tous les foyers qui en bénéficient.

-
- © -

Vendredi 6 juin un décret paru au Journal officiel a précisé les modalités de cette révolution actée dans le budget de la sécurité sociale 2015.

Selon ce nouveau barème officiel, toutes les familles continueront de recevoir des allocations familiales à partir de deux enfants. A une nuance près. Importante. Désormais leur montant variera. Des plafonds de ressources ont été définis. Et ils seront revalorisés au 1er janvier de chaque année en fonction de l'évolution des prix. Ils tiendront également compte du nombre d'enfants à charge et de leur âge.

485.000 ménages toucheront moins d'argent

Selon une récente étude de la Caisse nationale d'allocations familiales (Cnaf), cette réforme très controversée devrait entraîner une baisse de revenus pour environ 485.000 ménages, soit 10% des bénéficiaires des allocations familiales. En moyenne, ils vont perdre 127 euros par mois. Mais cette moyenne cache en réalité d'importantes disparités.

Jusqu'au 30 juin 2015, le montant de l'allocation était de 129,35 euros par mois pour les parents de deux enfants, de 295,05 euros pour trois enfants, et de 460,77 pour quatre enfants (+165,72 euros par enfant supplémentaire). 

A partir du 1er juillet 2015, selon le nouveau barème, seules les familles qui perçoivent moins de 5.595 euros par mois garderont l'intégralité de la prestation. Pour ceux qui gagnent une somme supérieure mais ne dépassant pas 7.457,80 euros par mois, elle sera divisée par deux, soit 64,67 euros mensuels pour une famille avec deux enfants, 147,53 euros (3 enfants) et 230,39 euros (4 enfants) et 82,86 euros par enfant supplémentaire.

Au-delà de ce seuil, il faudra se contente de 32,34 euros pour deux enfants, 73,76 euros pour trois enfants et 115,22 euros pour quatre enfants. Puis 41,44 euros par enfant supplémentaire.

Diane Lacaze avec AFP