BFM Patrimoine

Xavier Niel s'offre un monument historique pour 31 millions d'euros

Pour s'offrir son hôtel particulier, le fondateur de Free a pris des engagements.

Pour s'offrir son hôtel particulier, le fondateur de Free a pris des engagements. - Eric Piermont - AFP

"Le fondateur de l'opérateur Free, qui réside aujourd’hui dans le célèbre Palais Rose, s'est offert un hôtel particulier composé de 15 appartements. Toutefois, il a dû s'engager à le garder dans son patrimoine pendant au moins 15 ans."

Xavier Niel poursuit ses emplettes. Le magnat des télécoms, qui a investi des millions d'euros dans des projets très variés allant de l'informatique à la presse (Le Monde etc.), avance ses pions dans l'immobilier de luxe. Après avoir déboursé une vingtaine de millions d’euros pour mettre la main sur la Villa Mazarin, un hôtel 4 étoiles de 29 chambres dans le quartier du Marais à Paris, le fondateur de Free s’est offert fin mai l’hôtel Coulanges pour la bagatelle de 31,5 millions d’euros, rapporte Challenges. À ne pas confondre avec l'hôtel de Coulanges situé rue des Francs Bourgeois, dans lequel est domiciliée la Maison de l'Europe de Paris.

Situé place des Vosges (IVe), l’une des plus anciennes de la capitale, le bâtiment de plus de 2.000 mètres carrés qu'a acquis Xavier Niel est classé aux monuments historiques. Surnommé "la Marquise" pour avoir vu naître Madame de Sévigné (1626-1696) - une célèbre artiste et écrivain française - il avait été racheté en 1963 par Béatrice Cottin, décédée l’année dernière avant même d’avoir vu achevée l’œuvre de sa vie qui a fait l’objet d’importants travaux de rénovation.

L’ancienne propriétaire avait été placée en maison de retraite quelques années avant sa mort et l'hôtel particulier était resté sans occupant pendant plusieurs années. Les membres du collectif "Jeudi Noir" l’avaient investi en 2009 pour dénoncer le manque de logements vacants dans la capitale.

Hôtel Coulanges à Paris, place des Vosges
Hôtel Coulanges à Paris, place des Vosges © Wikimedia

Les engagements de Xavier Niel

Ses héritiers ont confié à Challenges qu’ils n’avaient pas les moyens de payer les droits de succession de la prestigieuse bâtisse pour la conserver, souhaitant néanmoins que l’hôtel reste une entité et ne soit pas vendu à la découpe. Xavier Niel n’était pas le seul à lorgner ce prestigieux bien composé de quinze appartements. Plusieurs family offices de grandes fortunes françaises sont venus visiter, mais... Cliquez ici pour lire la suite

Que vaut votre bien immobilier en 2016? Estimez-le gratuitement.

null

Julien Mouret