BFM Patrimoine

VIDÉO - Immobilier à Paris: voici la rue la plus chère du 18e arrondissement

VIDÉO - Dans cette discrète allée située à quelques pas du Sacré-Coeur, un appartement se négocie près de 13.900 euros le mètre carré.

Dans le 18ème, deuxième arrondissement le plus peuplé de Paris après le 15e (199.135 habitants selon l'Insee), on passe rapidement d'un monde à l'autre. Au nord, à proximité de la Porte de la Chapelle et la Porte de Clignancourt, il y a les quartiers populaires en voie de gentrification. Et au sud, on trouve le quartier très touristique de la butte Montmartre et sa vue magnifique sur le centre de Paris. Sans surprise, les prix de l'immobilier dans le 18ème sont moins élevés que dans le reste de la capitale. Selon les notaires, il faut compter en effet 8280 euros* le mètre carré pour s'y loger, ce qui représente tout de même une hausse de plus de 10% sur un an (et +54% en dix ans).

L'allée des Brouillards 2,7 fois plus chère que la rue des Prés

Mais dans l'Allée des Brouillards, la voie plus onéreuse de cet arrondissement, un appartement se négocie en moyenne à 13.870 euros**/m². Cette discrète voie située à quelques pas de la rue Caulaincourt, dans le quartier recherché de Clignancourt, débute au niveau de la place Dalida et se termine place Casadesus. Pour la petite histoire, on l’appelle "Allée des Brouillards" car au Moyen-Age les sources qui coulaient ici, laissaient s’échapper des vapeurs d’eau qui au contact de l’air frais formaient une sorte de brume. 

Du fait de sa structure sociologique très éclectique, le 18ème arrondissement fait aussi partie de ceux où l'écart de prix entre la plus chère et la moins chère de ses rues est le plus important. Dans la rue du Pré, un appartement coûte en moyenne 5089 euros, c'est 2,7 fois moins cher que dans l'allée des Brouillards.

Rendez-vous demain pour découvrir le nom de la rue la plus chère du 19ème arrondissement.

>> Retrouvez les prix au m² ville par ville, partout en France

*Il s'agit des prix au m² "standardisés" calculés par les notaires. Cette nouvelle méthode, qui diffère du calcul des prix "médians", consiste à définir sur la période étudiée le bien le plus couramment vendu (surface, équipement...) et de suivre son évolution. Elle permet ainsi une vision affinée du marché.

**Prix moyens calculés par MeilleursAgents.com.

J.Mo.