BFM Patrimoine

Projet de loi Duflot: rejet d'une série d'amendements

BFM Patrimoine

La campagne électorale municipale à Paris s'est invitée vendredi soir 13 septembre à la fin du débat sur le projet de loi Duflot pour l'accès au logement, à la faveur d'amendements de la candidate UMP Nathalie Kosciusko-Morizet, tous rejetés par la majorité de gauche.

A l'issue de la discussion des 84 articles du texte, entamée mardi, NKM, élue de l'Essonne, et trois députés UMP de Paris, Claude Goasguen, Jean-François Lamour et Philippe Goujon ont défendu pendant une heure et demie une vingtaine d'amendements concernant l'urbanisme dans la capitale, dans un climat tendu contrastant avec le ton policé du débat jusqu'alors.

Ces amendements, sur la qualité de vie et la sécurité dans les immeubles, la politique foncière et le logement intermédiaire, sont présentés dans un contexte "de grande difficulté des classes moyennes à se loger à Paris", a argumenté l'adversaire de la candidate socialiste, Anne Hidalgo, première maire-adjointe.

D. L. avec AFP