BFM Patrimoine

Pourquoi les propriétaires devraient se méfier du dispositif fiscal Pinel

-

- - Philippe Huguen - AFP

Si cet outil est très attractif fiscalement lors de l'achat d'un logement neuf mis en location, il est conseillé de bien choisir la ville dans laquelle investir.

Sur le papier, le dispositif Pinel est très intéressant puisqu'il permet de bénéficier d'une réduction d'impôt lors de l'acquisition d'un logement neuf, à condition de le louer pendant six, neuf ou douze ans à un prix inférieur au marché. Et son engouement auprès des investisseurs ne se dément pas depuis son entrée en vigueur il y a près de deux ans: aujourd'hui, plus de la moitié des acheteurs dans le neuf utilisent ce dispositif de défiscalisation.

Mais attention, comme tout investissement immobilier, le Pinel est un outil qu'il faut manier avec précaution. D'autant que de plus en plus de villes deviennent éligibles en raison des agréments préfectoraux qui se multiplient, indique le Laboratoire de l'immobilier, un cabinet d'étude dédié au marché du neuf. Taux de vacance élevés, surabondance de l'offre, population en baisse... des communes sont devenues éligibles au dispositif alors qu'elles ne le devraient pas.

Le Laboratoire de l'immobilier a ainsi identifié une quarantaine de villes que les investisseurs feraient mieux d'éviter. La plupart d'entre elles comme Béziers, Saint-Étienne, Pau ou Angoulême ont justement reçu cette autorisation à proposer un investissement en Pinel. Mais comment ces villes ont-elles obtenu cette dérogation?

Cela reste un mystère, d'autant que pour bénéficier de l'agrément du préfet, les maires doivent prouver que leur ville est confrontée à un réel manque d'offre et à une demande locative élevée. Et bien que ce ne soit pas le cas pour la plupart d'entre elles, obtenir cet agrément est une façon de redorer leur blason. Car une ville éligible en Pinel reflète le dynamisme et l'attractivité de son marché immobilier.

L'importance de l'emplacement du logement

Ces "laissez-passer" représentent néanmoins un risque pour les investisseurs, notamment les moins avertis. Ainsi, il convient de vérifier l'emplacement du bien avant de se lancer dans un tel projet immobilier. Cliquez ici pour lire la suite

Les villes à éviter et celles à surveiller

- Bourg-en-Bresse

- Vichy

- Sisteron

- Gap

- Tournon-sur-Rhône

- Troyes

- Tarascon

- Angoulême

- Rochefort

- Saintes

- Brive-la-Gaillarde

- Dinan

- Saint-Brieuc

>> Voir la liste complète

Marie Coeurderoy édité par J.M.