BFM Patrimoine

Pourquoi les prix de l'immobilier ne devraient plus grimper davantage en 2018

Sur les six premiers mois de l'année, les prix de l'immobilier n'ont fait qu'augmenter, entraînés à la hausse par des taux de crédit très bas et des durées de prêt allongées. Mais ils ont atteint un plafond, explique l'éditorialiste Nicolas Doze.

Après Orpi la semaine dernière, au tour du courtier MeilleursAgents de livrer ses chiffres qui vont dans le même sens: les prix de l'immobilier n'ont fait que grimper au premier semestre 2018. Parmi les facteurs de cette hausse, les taux de crédit très bas et l'allongement de la durée des prêts, qui apportent de la solvabilité aux acheteurs. Mais pour l'éditorialiste Nicolas Doze, on serait arrivé à un plafond. De manière contre-intuitive, la faiblesse de l'offre devrait avoir pour effet de stopper l'augmentation des prix. Explications en vidéo.

N.G.