BFM Patrimoine

Livret A : les banques critiquent le relèvement de son plafond

Le plafond du Livret A va être relevé à 22 950 euros

Le plafond du Livret A va être relevé à 22 950 euros - -

Les détenteurs du Livret A vont pouvoir le remplir jusqu’à 22 950 euros à compter du 1er janvier 2013. Mais La Fédération bancaire française critique cette mesure.

Les 61,6 millions détenteurs du Livret A vont pouvoir le remplir encore un peu plus. Le produit d'épargne le plus populaire en France va voir son plafond relevé de 25% au 1er janvier pour atteindre 22 950 euros. Mais contrairement aux clients, pour les banques, il ne s'agit pas d'une bonne nouvelle.

La Fédération bancaire française (FBF) a de nouveau affiché, ce mercredi 26 décembre, son opposition face à ce futur relèvement. "Cette nouvelle hausse qui profitera aux ménages les plus aisés, comme le premier relèvement intervenu il y a 3 mois, ne correspond pas à un besoin réel pour le financement du logement social", explique la FBF dans un communiqué.

Les banques ont à plusieurs reprises critiqué le relèvement du plafond du Livret A, estimant qu'il les privait de ressources importantes alors qu'elles doivent renforcer leurs fonds propres avant l'entrée en vigueur du nouveau cadre réglementaire de Bâle III en 2013.

En effet, l'argent collecté sur le Livret A leur échappe à hauteur de 65% au profit de la Caisse des dépôts, qui centralise la collecte.

"Il faudrait au moins revoir le taux de centralisation à la Caisse des dépôts pour permettre aux banques de conserver les moyens de prêter à leurs clients", réclame la Fédération bancaire française.

En octobre, 7,35 milliards d'euros avaient été déposés sur le Livret A par les épargnants après le premier relèvement du plafond. En ajoutant le Livret de développement durable qui avait vu le sien être doublé au même moment pour passer à 12.000 euros, ce sont 21,29 milliards d'euros qui avaient été collectés en un mois.

Dans le même temps, les dépôts sur les livrets bancaires fiscalisés avaient diminué de 12,4 milliards d'euros.

Engagements de François Hollande

Une première hausse de 25% du plafond du Livret A, à 19 125 euros, était intervenue au 1er octobre, en même temps qu'un doublement (à 12 000 euros) du plafond du Livret de développement durable.

François Hollande s'est engagé à multiplier par deux le plafond du livret A sur la durée du quinquennat pour accroître les moyens de financement du logement social.

Outre leur taux attractif de 2,25%, qui se compare avec un rendement d'à peine plus de 2% actuellement pour les obligations à taux fixe à dix ans du Trésor français, le Livret A et le LDD bénéficient de leur caractère défiscalisé au moment où le gouvernement a prévu d'assujettir en 2013 dividendes, intérêts des obligations et livrets bancaires au barème de l'impôt sur le revenu.

"Si l'inflation baisse, on ne peut pas empêcher les taux de baisser"

Nénamoins, le taux risque de baisser. Le ralentissement de l'inflation, qui a atteint 1,3% hors tabac sur douze mois en novembre, devrait entraîner une baisse de la rémunération de ces livrets d'au moins 0,5% si les paramètres de son calcul sont respectés.

Le gouvernement attendra d'avoir le chiffre de décembre pour se prononcer, sur la base d'une recommandation du gouverneur de la Banque de France, Christian Noyer. Celui-ci a déclaré, mardi 18 décembre sur BFM Business qu'une rémunération trop élevée du Livret A nuirait à la diffusion de la politique de baisse des taux d'intérêt de la Banque centrale européenne (BCE) dans l'économie dans la mesure où elle contraint les banques à aligner les taux de leurs livrets, renchérissant d'autant leurs ressources.

"Si l'inflation baisse, empêcher les taux de baisser, ça veut dire empêcher la politique de baisse des taux de la BCE d'avoir de l'effet dans l'économie française", a expliqué Christian Noyer.

"Et donc si on veut relancer la croissance, si on veut relancer l'embauche et l'emploi, il faut laisser la politique de taux de la BCE d'avoir un effet en France, c'est ça l'enjeu."

Diane Lacaze et agences