BFM Patrimoine

Livret A: le taux baissera à 1,25% au 1er août

Le taux du Livret A va baisser à 1,25% au 1er août prochain.

Le taux du Livret A va baisser à 1,25% au 1er août prochain. - -

Le gouvernement vient d'annoncer, ce 18 juillet, le passage de 1,75% à 1,25% du taux du Livret A. Une baisse qui préserve tout de même le pouvoir d'achat des épargnants.

C'est enfin officiel. Pierre Moscovici vient d'annoncer ce jeudi 18 juillet une baisse du taux du Livret A à compter du 1er août prochain. Il passera de 1,75% à 1,25%. Son plus bas historique.

Pierre Moscovici précise: "le nouveau taux engendre une économie de près de 600 millions d'euros en année pleine pour les organismes de logement social".

Et il ajoute: "la baisse du taux donne des marges de manœuvre supplémentaires pour le financement des grandes priorités de l'investissement public".

Pour Benoît Hamon, ministre de l’Économie sociale et solidaire et de la Consommation, invité sur RMC-BFMTV ce jeudi 18 juillet, ce n'est pas suffisant. "Le taux aurait dû baisser davantage".

Nous créons un choc d'offre pour le logement social, pour la rénovation thermique, et l'investissement des collectivités locales #LivretA
— Pierre Moscovici (@pierremoscovici) July 18, 2013

Le gouvernement a donc choisi de suivre les recommandations de la Banque de la France. Vendredi 12 juillet, Christian Noyer, son gouverneur, avait créé la surprise en proposant d'abaisser le taux du placement préféré des Français de 1,75% à 1,25%. Pourtant, lundi 8 juillet, il avait laissé entendre sur BFM Business qu'il souhaitait appliquer strictement la formule, et donc appliqué un taux à 1%.

Mais "constatant que l'application de la formule conduirait à une forte variation et à un niveau inédit de la rémunération du livret A, le gouverneur a estimé que cette circonstance exceptionnelle justifiait qu'il soit dérogé à la stricte application des taux calculés selon la formule de calcul en vigueur, ainsi que le règlement en prévoit la possibilité", a-t-il déclaré dans un communiqué vendredi 12 juillet.

Grogne des banques

Le gouvernement affirme vouloir protéger le pouvoir d'achat des Français. Mais sa marge de manœuvre était limitée. En effet, le Livret A ne plaît pas beaucoup aux banques. L'argent collecté sur ce placement échappe aux établissements bancaires à hauteur de 65% au profit de la Caisse des dépôts (CDC) qui centralise la collecte.

De plus, avec des taux élevés, les secteurs que le Livret A finance, comme le logement social, vont avoir des conditions de financement dégradées.

|||sondage|||992

Diane Lacaze