BFM Patrimoine

Les salariés de plus en plus séduits par la colocation

45% des colocataires sont des salariés.

45% des colocataires sont des salariés. - Frank Perry - AFP

Les colocataires sont majoritairement des jeunes actifs, dont la part dépasse celle des étudiants, selon une étude du site Appartager.com. Il faut dire que ce type d'hébergement offre une alternative intéressante à la location traditionnelle.

Les colocataires vieillissent. L'âge moyen des ménages qui choisissent ce type d’hébergement est aujourd'hui de 27 ans, alors qu'il était de 26 ans l'an passé, montre une étude du site Appartager.com qui compte près de 25.000 utilisateurs actifs en France. Ce phénomène s'explique en partie par l'augmentation du nombre de salariés séduits par ce mode de vie. Contrairement à l'an passé, pour la première édition de ce baromètre, leur part (45%) a dépassé celle des étudiants (40%) au premier trimestre 2017.

Il faut dire que vivre en colocation revient moins cher que de louer seul un studio. En effet, un colocataire doit débourser en moyenne 463 euros par mois pour se loger, alors que le loyer mensuel moyen d'une location traditionnelle est de 628 euros charges comprises. Bien sûr, le coût d'une colocation varie de manière significative selon les régions: il faut ainsi compter 604 euros par mois en Ile-de-France, 507 euros à Lyon ou 402 euros à Nantes.

Il faut moins de 2 semaines pour trouver une colocation

Mais la question des loyers n'explique pas à elle seule l'intérêt grandissant des salariés pour la colocation. Car si 4 colocataires sur 10 admettent ne pas avoir les moyens d'habiter seuls, beaucoup sont séduits par la perspective de faire de nouvelles rencontres et de vivre de nouvelles expériences. Un tiers d'entre eux affirment d'ailleurs que la colocation est un choix.

Parmi les autres arguments avancés par les colocataires, le désir d'occuper un logement plus grand et/ou dans des quartiers plus prisés, le souhait de vivre avec des personnes qui partagent les mêmes valeurs mais aussi la rapidité des recherches. D'après l'étude, il faut moins de 2 semaines pour trouver une colocation, "ce qui correspond au nouveau mode de vie des utilisateurs" indique le site Appartager.com.

Julien Mouret