BFM Patrimoine

Les loyers n'augmentent pas plus vite que l'inflation

Les loyers ont augmenté de 0,6% depuis janvier

Les loyers ont augmenté de 0,6% depuis janvier - -

Depuis janvier, les loyers ont progressé en moyenne de 0,6%, selon les chiffres de l'institut Clameur publiés ce mardi 26 novembre. Mais cette modération masque des différences selon les régions.

Les loyers suivent l'inflation. Après avoir augmenté deux fois plus vite que l'inflation de 1998 à 2006, ils progressent depuis à un rythme annuel à peu près identique, selon les chiffres publiés ce mardi 26 novembre par l'Observatoire Clameur. L'an dernier "à la même époque, les loyers de marché augmentaient de 2,4%, pour des prix alors en hausse de 2%", rappelle Clameur.

Dans l'ensemble du territoire, "les loyers de marché ont crû de 0,6% en rythme annuel" depuis début 2013, indique l'observatoire, qui analyse les loyers à partir des données fournies par des professionnels du secteur. Une progression identique à celle des prix à la consommation (+0,6%), selon le dernier chiffre publié par l'Insee, mi-novembre.

Les loyers ont stagné ou faiblement varié dans le Limousin (+0,4%), région la moins chère de France, en Provence-Alpes-Côte d'Azur (+0,6%), Alsace (+0,2%), Centre (+0,4%), Languedoc-Roussillon (+0%), Midi-Pyrénées (+0,4%), Franche Comté (-0,2%) et Lorraine (-0,6%).

Ils ont en revanche baissé dans d'autres régions: Auvergne (-1,9%), Aquitaine (-0,5%), Basse-Normandie (-3%), Haute Normandie (-2,6%), Nord Pas de Calais (-2,6%), Picardie (-1,1%) et Poitou-Charentes (-1,2%).

Six régions plus chères

Néanmoins, dans six régions les loyers ont grimpé davantage que l'inflation depuis janvier. En Ile-de-France, région la plus chère de l'Hexagone (19 euros/m2), les loyers sont le double de ceux du Limousin, de l'Auvergne et de la Franche-Comté, régions les moins chères (environ 8,70 euros/m2). Et ils ont encore progressé de 1,3% depuis le début de l'année, soit deux fois plus vite que l'inflation.

Il en va de même dans cinq autres régions: en Rhône Alpes (+1,6%), qui figure aussi parmi les régions les plus chères de France (11,40 euros le m2), dans les Pays de la Loire (+1,6%), en Bourgogne (+1,5%), en Bretagne (+1,2%) et en Champagne-Ardenne (+1,8%).

Diane Lacaze & AFP