BFM Patrimoine

Les loyers bientôt encadrés à Lille comme à Paris

Lille verra ses loyers encadrés d'ici la fin de l'année.

Lille verra ses loyers encadrés d'ici la fin de l'année. - Philippe Huguen - AFP

"Emmanuelle Cosse veut étendre l’encadrement des loyers à d'autres villes que Paris. La ministre du Logement réfléchit également à la reconduction en 2017 du dispositif d’investissement locatif Pinel."

L'encadrement des loyers, en vigueur à Paris depuis le 1er août 2015, devrait être effectif à Lille fin 2016, a déclaré ce mercredi 23 mars la nouvelle ministre du Logement Emmanuelle Cosse. Le dispositif pourrait être étendu à d'autres villes comme Grenoble, qui "débute la mise en place de son observatoire des loyers" -étape préalable à un encadrement- pour une application dans 18 à 24 mois. Une réflexion est également menée pour encadrer les loyers dans une partie de l'Ile-de-France. 

Mesure phare de la loi Alur, l'encadrement des loyers prévoit qu'à la signature d'un nouveau bail ou lors d'un renouvellement, le loyer d'un logement ne puisse dépasser de 20% un loyer de référence, ni lui être inférieur de 30%.

Incertitudes sur la prolongation du Pinel

Par ailleurs, la ministre a laissé planer le doute sur le sort du Pinel, l'avantage fiscal consenti aux investisseurs qui mettent en location un bien immobilier neuf. Un dispositif utile pour soutenir la construction et dont le succès ne se dément pas, mais qui coûte cher.

"Nous avons eu une discussion aujourd’hui même pour savoir s’il sera prolongé au-delà de 2016", a-t-elle reconnu. Autre incertitude, l'avantage accordé aux loueurs en meublé non professionnels, dont l'abattement sur les revenus locatifs pourrait s'aligner sur celui, moins élevé, de la location nue.

Julien Mouret