BFM Patrimoine

La Suède limite la durée des prêts immobiliers à 105 ans

Le Parlement suédois a adopté mercredi une loi limitant la durée de ces crédits afin de juguler la hausse des prix et de l'endettement.

Le Parlement suédois a adopté mercredi une loi limitant la durée de ces crédits afin de juguler la hausse des prix et de l'endettement. - Hasse Holmberg - SCANPIX - AFP

"Les ménages suédois qui empruntent pour acheter un logement remboursent leur crédit si lentement qu'ils sont voués à mourir encore endettés. En cause, une inflation trop basse, et des prix de l'immobilier qui ont flambé."

Une loi adoptée mercredi par le Parlement suédois, qui doit entrer en vigueur le 1er juin 2016, limite désormais à 105 ans la durée théorique de remboursement d'un emprunt immobilier. La durée de ces crédits était sans limite jusqu'à cette loi et la tradition dans le pays est que les ménages les plus solvables remboursent si lentement qu'ils sont voués à mourir encore endettés.

En d'autres termes, il revient aux héritiers de rembourser le prêteur, le plus souvent en revendant le logement. Comment expliquer ce phénomène? En fait, la Suède fait face à une inflation trop faible, c'est-à-dire que les prix et les salaires n'augmentent pas, ou très peu. En clair, tous ceux qui se sont endettés pour acheter leur logement y perdent car à revenus quasi-stables, leur dette reste identique.

Et la situation n'est pas prête de s'arranger. La Riksbank, la banque centrale du pays, vient de revoir à la baisse ses prévisions d'inflation de 1,3% à 0,7% pour cette année. 

Flambée des prix immobiliers

Dans le même temps, les prix de l'immobilier ont flambé ces dernières années, dans un contexte de pénurie de logements: +169% entre 1995 et 2007, puis +13% entre 2008 et 2013, selon des estimations de Natixis citées par le journal Le Monde. Durant cette période, les taux d'intérêt n'ont pas cessé de baisser, ce qui a incité nombre de familles à souscrire des crédits à bas coûts.

Résultat, 60% des Suédois mettent énormément de temps à rembourser leurs crédits... 

Cliquez ici pour lire la suite

Comparez gratuitement les offres de crédit de plus de 100 banques

null

Julien Mouret avec AFP