BFM Patrimoine

La réglementation RT 2012, quel impact pour ma maison?

-

- - Maisons Pierre

"Depuis janvier 2013, les maisons neuves sont construites avec l’objectif de consommer moins d’énergie qu’auparavant. Quelles sont les obligations imposées par cette nouvelle réglementation aux constructeurs de maison?"

À quoi sert la RT 2012?

Elle fixe les normes à respecter pour éviter que les nouvelles constructions ne soient trop consommatrices d’énergie: trop chauffer en hiver, mieux rafraîchir la maison en été, mieux s’éclairer et produire de l’eau chaude sanitaire tout au long de l’année. Cette réglementation découle des premiers chocs pétroliers des années 1970 face auxquels les pouvoirs publics ont pris conscience de réduire la facture énergétique du pays. Pour mieux apprécier la portée de ce changement, chaque nouvelle réglementation thermique permettait une diminution de 15 % de la consommation énergétique. Avec la RT 2012, cette performance sera multipliée par 3 ou 4.

De 2005 à 2012, quels changements pour la RT?

Bien sûr, elle impose prioritairement des bâtiments encore mieux isolés. Mais surtout, elle introduit l’obligation de résultats précis tout en laissant aux architectes une grande marge de manœuvre dans les moyens d’y parvenir. Des exigences élevées, s’inscrivant dans le cadre du projet du Grenelle de l’environnement, visant à diviser par quatre dans les prochaines années la consommation globale d’énergie. En 2012, moins de 10 % des constructions ont été des maisons BBC (Bâtiment basse consommation). Depuis 2013, toutes les maisons neuves sont construites sur la base de la double réglementation BBC et RT 2012.

Ma maison coûtera-t-elle plus chère?

Oui… et non ! Certes, la facture de la construction de votre maison va croître, de l’ordre de 8 à 12 % selon les experts. Mais les mêmes experts assurent que l’investissement vaut la chandelle, surtout si vous incluez le coût de fonctionnement du bâtiment sur une période d'environ 25 ans, correspondant à la durée de remboursement d'une majorité d'emprunts. Annuellement, la facture de chauffage devrait passer de 900 à 250 euros, toujours selon les mêmes experts. L’objectif premier de la RT 2012 n'est pas de faire baisser le prix de la construction, mais d’installer dans la durée une réduction significative de la facture énergétique.

Comment répondre à de telles exigences?

Une meilleure conception du projet associée à des systèmes plus performants permet de répondre à ce défi. Par exemple, en donnant la priorité à l’architecture bioclimatique, intégrant la forme du bâtiment (une surface de façades moindre limite les déperditions de chaleur), son orientation pour la recherche de soleil et de lumière, sans oublier la manière de l’aménager intérieurement: des zones tampons au nord (garages, buanderies, toilettes...) ; des pièces à vivre et ouvertes côté soleil. Il est conseillé de placer les chambres à l’Est pour bénéficier du soleil au levant. Dans le Sud de la France, les fenêtres disposées à l’Ouest sont déconseillées. Enfin, il faut favoriser l’éclairage naturel, notamment en utilisant les baies vitrées dont les surfaces doivent être égales au minimum à 1/6 de la surface habitable.

Que deviennent les labels BBC BBC, Effinergie, démarche HQE, etc.?

Le label BBC était une forme de préfiguration de la RT 2012. Le collectif Effinergie y a travaillé, notamment pour fixer les fameux seuils de 50 kWh/m2.an. Côté HQE (Haute qualité environnementale), elle reste en vigueur, intégrant à la fois les problèmes énergétiques et ceux relevant de l'environnement. A sa façon, cette réglementation prépare la RT 2020 sur laquelle la réflexion est déjà en cours. En effet, un groupe de 21 experts, architectes, sociologues, ingénieurs, médecins, etc., planche sur la généralisation en France des bâtiments à énergie positive (ou Bepos) à l'horizon 2020.