BFM Patrimoine

La dernière villa de Picasso vendue aux enchères

L'ancienne maison de Pablo Picasso est proposée aux enchères.

L'ancienne maison de Pablo Picasso est proposée aux enchères. - Valery Hache - AFP

La maison dans laquelle a vécu le célèbre peintre jusqu'à sa mort en 1973 est proposée aux enchères. La mise à prix est fixée à 15 millions d'euros, alors qu'elle en vaudrait plus du double.

La dernière maison occupée par Pablo Picasso de 1961 jusqu'à sa mort en 1973 est de nouveau en vente. Située à Mougins, près de Cannes, la bâtisse en apparence modeste mais plutôt spacieuse (800 m² habitables) appartient depuis 2008 à un marchand d'art belge. Passionné par Picasso, cet amateur d'art avait alors déboursé plus de 10 millions d'euros pour acquérir cette propriété. En 2013, il tenté de la revendre à un prix astronomique: 170 millions d'euros. Une somme jugée "aberrante" par un professionnel du secteur interrogé à l'époque par Le Point. Elle "vaut tout au plus 30 ou 40 millions d'euros, en raison du caractère historique des lieux", avait-il alors déclaré.

35 pièces réparties sur trois niveaux

Difficile de savoir si l'ancienne maison du maître du cubisme a entre temps changé de propriétaire. Mais aux dernières nouvelles, elle revient officiellement sur le marché via une vente aux enchères à la barre du Tribunal de Grande Instance de Grasse, comme le révèle Le Figaro. La vente, initialement programmée pour le 2 février prochain, "a été renvoyée à une date ultérieure", a confié au quotidien le cabinet d’avocats en charge de cette transaction hors norme.

La mise à prix a été fixée à 15 millions d'euros. De quoi attirer un maximum d'acheteurs, d'autant que la villa renommée l’Antre du Minotaure (animal mythique qu'affectionnait Picasso) a fait l'objet d'importants travaux de rénovation entre 2008 et 2013. Une dizaine de millions d'euros y aurait été consacrée.

La propriété qui s'étend sur 2 hectares comprend 35 pièces réparties sur trois niveaux, dont 10 chambres et 8 salles de bains. Elle comprend trois maisons: la principale, la maison des plâtres et celle du gardien. Picasso l'avait achetée pour fuir sa villa dite de la Californie à Cannes, où la construction d'un nouvel immeuble lui avait caché la vue sur la mer. Héritière de cette dernière, sa petite fille Marina Picasso souhaite s'en séparer depuis 2015. Elle aurait depuis reçu une offre d'achat de 150 millions d'euros.

-
- © Office de tourisme de Mougins
-
- © Office de tourisme de Mougins
Julien Mouret