BFM Patrimoine

L'immobilier de luxe parisien attire de nouveaux les acheteurs

Les transactions dans l'immobilier de luxe ont rebondi de 38% sur un an au deuxième trimestre 2015.

Les transactions dans l'immobilier de luxe ont rebondi de 38% sur un an au deuxième trimestre 2015. - Roman Boed - Flickr - CC

Alors que les ventes étaient en recul ces 3 dernières années, les acheteurs se pressent de nouveau dans le marché haut de gamme. Le 16e arrondissement, Auteuil et Neuilly retrouvent ainsi des couleurs.

Les promesses de vente sont à nouveau au rendez-vous dans le luxe parisien. La chute de l'activité constatée entre 2011 et 2014 dans les secteurs recherchés de la région, Paris intra-muros, Neuilly, Boulogne ou Saint-Cloud, est bel et bien derrière nous, d'après Daniel Féau.

Une période qui avait marqué un repli de 15% dans le segment des biens compris entre 1 et 2 millions d'euros, et de 35% dans le segment des biens de plus de 2 millions d'euros. Selon le spécialiste du haut de gamme, les transactions ont rebondi de 38% sur un an au deuxième trimestre 2015. Particulièrement dans des zones qui avaient souffert ces dernières années, comme le 16e nord, Auteuil et Neuilly.

Mais un peu partout, après le passage de la loi Alur et son lot de pièces supplémentaires à fournir, compter des délais de vente rallongés. Le temps entre l'accord et la signature de la promesse de vente est ainsi passé de trois à six semaines environ, ajoute Daniel Féau.

Baisse des prix de 15% depuis 2012

Ce regain d'activité a été notamment porté par la baisse des prix, de l'ordre de 15% depuis 2012. Le repli est désormais terminé, les tarifs ayant tendance à se stabiliser en ce moment, constate Daniel Féau. Autres facteurs déterminants : Pour lire la suite de l'article cliquez ici

Léo Monégier