BFM Patrimoine

L'appel de la forêt : un investissement refuge

Les forêts, un investissement rentable

Les forêts, un investissement rentable - -

Placement sûr et rentable, investir dans les forêts permet de diversifier son patrimoine. Mais surtout, cet investissement bénéficie d'un régime fiscal intéressant.

Le printemps arrive tout doucement. Les ponts du mois de mai se profilent à l'horizon. L'envie de sortir de la routine quotidienne et d'aller se promener au grand air fait petit à petit son chemin dans les esprits. Et pourquoi pas une balade en forêt? Voire même une balade dans sa propre forêt?

En effet, acheter une parcelle de bois ou de forêt, un placement autrefois réservé aux plus fortunés, se démocratise de plus en plus. Ainsi, en 2011, le volume des transactions a progressé de 3,8% par rapport à 2010, selon les chiffres des Safer (Sociétés d’aménagement foncier et d’établissement rural). Avec 112.700 hectares, le volume des surfaces échangées s'est accru de 10,9%. Et le prix moyen des forêts a atteint 3.960 euros par hectare, soit un bond de 10,8% par rapport à 2010.

Rendement important

Pour investir, deux possibilités : acheter directement une parcelle en s'adressant une Safer, ou investir dans un groupement foncier forestier (GFF).

Dans les deux cas, cela peut s'avérer rentable. Le rendement d’un investissement en direct est de 2 à 4 % par an environ. De plus, pour Gabriel Micheli, gérant du fonds Timber chez Pictet, interrogé par BFM Business, le 6 mars, posséder des parts dans des forêts, peut être doublement bénéfique. "Beaucoup d'entreprises forestières sont basées aux Etats-Unis où la construction de maisons est très forte. L'année dernière, 780.000 nouvelles maisons ont été construites. Et cette demande va doubler pendant les deux à quatre prochaines années. Cela va générer une croissance des profits extrêmement forte pour ces entreprises".

Et il poursuit: "La Chine a peu d'arbres par rapport au besoin du pays. Le déficit en fibre de bois de la chine devrait augmenter pendant les cinq prochaines années de 50%. Cela va faire une pression forte sur les demandes de bois donc les cours du bois font augmenter".

Niche fiscale intéressante

Mais surtout, investir dans une forêt est une niche en bois massif. Pour une forêt achetée en direct, il faut signer un plan simple de gestion pour 30 ans minimum. Ce contrat décrit les obligations du propriétaire. Si le propriétaire envisage de transmettre ses forêts, une réduction de 75% sera appliquée pour le calcul des droits de donation et succession.

Lors d'un investissement en GFF, l'acheteur bénéficie d’une réduction d'impôt sur le revenu de 18 % du prix d'acquisition dans la limite annuelle de 5.700 euros pour une personne seule (11.400 euros pour un couple soumis à imposition commune). En contrepartie, le GFF s'engage à conserver vos parts au moins 8 ans.

Le particulier bénéficie également d’une réduction de l’ISF de 50 % du montant investi, d’une exonération des droits de succession (et donations) à hauteur de 75 % s'il détient les parts depuis au moins 2 ans lors de son décès (ou de la donation).

Pour acheter une forêt en direct, outre la nécessité de passer par un notaire, il faut penser à effectuer une double expertise. Un expert forestier donnera une valorisation du terrain et un expert financier le rendement de la parcelle.

Diane Lacaze