BFM Patrimoine

Immobilier: vers la fin du diktat des prix au mètre carré?

La Fnaim lance une carte interactive du logement francilien

La Fnaim lance une carte interactive du logement francilien - -

La Fnaim vient de lancer, ce jeudi 11 avril, une carte interactive prenant en compte la taille du logement recherché et le prix que le futur acheteur souhaite investir. Mais ces deux seuls critères sont-ils suffisants ?

Lutter contre le diktat des prix au mètre carré. Alors que tous les professionnels de l'immobilier (agences immobilières, Notaires ou encore observatoires) ne rendent compte du marché immobilier quasiment que par ce biais, la Fnaim a décidé d'innover.

La Fédération nationale de l'immobilier (FNAIM), a lancé, ce jeudi 11 avril, lors du Salon de l'immobilier qui ouvre ses portes jusqu'à dimanche 14 avril, une carte interactive du logement francilien (http://ci.lamaisondelimmobilier.org).

L'idée est de "revenir aux besoins réels des citoyens. La dictature du prix au mètre carré entretient l'illusion que tous les types de biens immobiliers sont disponibles partout!", déplore Gilles Ricour de Bourgies, président de la Fnaim Paris Ile-de-France.

La Fnaim met donc à disposition cette carte avec seulement deux critères de recherches : le nombre de pièces et le prix du logement. Ainsi une personne recherchant un logement de deux pièces entre 150.000 et 250.000 euros en Ile-de-France verra directement où cibler sa recherche. La Fnaim compte la compléter en rajoutant la carte scolaire et les temps de transports.

Les prix au mètre carré donnent une évolution

Se détacher des prix au mètre carré est une idée intéressante mais malheureusement utopique. Ces prix ont, en effet, leur importance. Par exemple, tous les secondo-accendants qui veulent vendre leur bien ont besoin de connaitre le prix au mètre carré pour avoir une estimation de leur logement. De plus, beaucoup d'acheteurs sont prêts à abaisser leur critère de taille de logement pour pouvoir rester dans Paris intra-muros.

Et enfin, les prix au mètre carré donnent une évolution. Ils reflètent une réalité de marché et permettent de voir quels quartiers perdent de leur dynamisme ou au contraire deviennent attractifs.

Diane Lacaze