BFM Patrimoine

Immobilier: où sont les baisses de prix?

La demande immobilière semble revenir.

La demande immobilière semble revenir. - Franck Fife - AFP

Les villes où les prix avaient le plus fortement augmenté par le passé sont désormais les seules orientées à la baisse, indique Meilleursagents dans une étude publiée ce 3 juillet.

La reprise se fait sentir, mais pas partout. Les premières villes de France, où les prix de l'immobilier ont explosé ces dernières années, sont aujourd'hui les seules à être orientées à la baisse. D'après Meilleursagents, les prix à Paris accusent un repli annuel de 3,5%. Le reste de la région Ile-de-France s'inscrit dans la tendance, aucun de ses départements n'enregistrant de croissance (allant de -3,4% dans l'Essonne à -1,3% en Seine-Saint-Denis).

Tandis qu'à Nice ils affichent -3,4%, Marseille -2,3% ou Lyon -1,5%, indique le réseau en vertu des promesses de vente signées le mois précédent.

Un mouvement qui va de pair, en région parisienne et dans la cité phocéenne, avec une chute de la demande. Pourtant, celle-ci s'intensifie dans la plupart des autres grandes villes, qui comptent désormais parmi "les villes les plus dynamiques et les plus attractives", selon le réseau.

Pour lire la suite, cliquez ici ou rendez-vous sur www.lavieimmo.com

Retrouvez les prix au m² ville par ville, partout en France

Léo Monégier