BFM Patrimoine

Immobilier: les prix reculent en Ile-de-France

A Paris, les prix sont restés quasi-stables.

A Paris, les prix sont restés quasi-stables. - -

En mai, les prix des logements anciens ont reculé de 2,1% sur un an en Ile-de-France, selon les chiffres de Notaires de Paris-Ile-de-France publiés ce 31 juillet. A Paris, le prix au mètre carré atteint 8.130 euros.

Les prix de l'immobilier baissent en Ile-de-France. En mai, sur un an, le prix des logements anciens a reculé de 2,1%, selon les chiffres des Notaires de Paris-Il-de-France publiés ce 31 juillet. En 2 ans et demi, ils ont cédé 5%.

Sur 3 mois, de février à mai 2014, le prix des logements anciens en Ile-de-France a baissé de 0,8%. Cette baisse touche davantage le marché des maisons (-1,6%) que celui des appartements (-0,3%).

Dans Paris, le prix au mètre carré des appartements anciens s’établit sans changement à 8.130 euros à fin mai 2014 (en baisse de 0,2% en 3 mois et de 1,2% en un an).

Des volumes stables

Pour autant, ces baisses de prix n'ont pas poussé les acheteurs. Sur l’ensemble de la région francilienne, 29.440 logements anciens ont été vendus de mars à mai 2014, soit 1% de moins par rapport à mars-mai 2013 (-1% sur un an pour les appartements, ventes étales pour les maisons).

Cette stabilité masque de nettes disparités entre les départements franciliens. Dans les Hauts-de-Seine et la Seine-et-Marne, les ventes ont reculé respectivement de 17% et 12% en un an. En revanche, dans le Val-d’Oise, elles ont augmenté de 18% en un an et le volume de ventes de mars à mai 2014 est assez proche du volume moyen des 10 dernières années.

En Ile-de-France, les ventes de logements anciens sont inférieures de 12% à la moyenne des transactions de mars à mai des 10 dernières années et de 22% si l’on compare à la moyenne observée en période de haute activité du marché.

D. L.