BFM Patrimoine

Immobilier: le prix des appartements à Paris a encore gagné 3,7%

Le prix des appartements anciens à Paris devrait être proche du record historique en février 2017.

Le prix des appartements anciens à Paris devrait être proche du record historique en février 2017. - Patrick Kovarik - AFP

Favorisé par des taux de crédit toujours très bas, le dynamisme du marché immobilier se prolonge. Selon la dernière note de conjoncture des notaires, dans la capitale, le prix moyen au mètre carré atteint désormais 8.320 euros.

Dopé par des taux d’intérêt toujours très bas, le marché immobilier parisien a confirmé son dynamisme et les prix des logements anciens ont continué à progresser d’août à octobre 2016, rapportent les notaires franciliens dans une note publiée jeudi 5 janvier. Entre la fin de l'été et le début de l'automne, les acquéreurs d'un appartement à Paris ont déboursé en moyenne 8.320 euros par mètre carré, soit une hausse de 3,7% sur un an.

Se loger dans la capitale coûte au moins deux fois plus cher que dans n'importe quelle autre ville de France. Sur l’ensemble de la région Ile-de-France, le prix au moyen au m² a également progressé: +2,8% pour les appartements et +1,4% pour les maisons. Cette hausse de prix s'explique par le niveau élevé des transactions: 43.600 actes notariés ont été enregistrés sur la période, soit 9% de plus qu’en 2015.

Sans surprise, l’immobilier ancien est porté par la baisse des taux de crédit qui permet de solvabiliser davantage de ménages. Aujourd’hui en France, on peut emprunter en moyenne autour de 1,30%. Autant dire que les conditions de financement demeurent très favorables, malgré la légère remontée des taux qui se profile en 2017. En tout cas, la fin de l’année 2016 a été exceptionnelle sur le front du crédit immobilier. En témoigne les derniers chiffres dévoilés hier par la Banque de France: 27,5 milliards d’euros de crédit à l’habitat accordés sur le seul mois de novembre. Du jamais vu. Par ailleurs, la part des renégociations au sein des nouveaux crédits immobiliers, qui a atteint 59%, contre 54% en octobre.

Les prévisions pour 2017

Que se passera-t-il en 2017? Difficile de s'avancer. En tout cas, personne ne semble croire, du moins pour l’instant, à un durcissement trop brutal des conditions de crédit. Laurent Vimont, le président du réseau immobilier Century 21, a récemment déclaré sur BFM Business qu’une forte remontée des taux était...

Cliquez ici pour lire la suite

Julien Mouret