BFM Patrimoine

Immobilier: Le Bon Coin et les notaires, main dans la main

Les notaires veulent faire savoir aux Français qu'ils sont d'aussi bons intermédiaires que les agents immobiliers. Le tout à moindre frais. Un partenariat signé avec Leboncoin.fr va leur permettre de mettre en avant leur offre sur le site d'annonces le plus visité de France.

Les agents immobiliers ont peut-être du souci à se faire. Après avoir lancé leur propre portail de petites annonces (Bien’ici) pour contrer des sites comme SeLoger.com et Leboncoin.fr, les professionnels de l’immobilier vont à leur tour devoir se montrer plus vigilants face à la détermination des notaires, un concurrent jusque-là resté un peu trop discret. 

Car l'activité d'un notaire ne se résume pas qu'aux seules missions juridiques qui lui sont confiées, dont la plus connue aux yeux du grand public consiste à authentifier au nom de l’Etat des actes et des contrats (transactions immobilières, mariage, Pacs…). En réalité, le notaire exerce aussi le métier d'intermédiaires entre les vendeurs d'un bien immobilier et les acquéreurs potentiels... et parfois à moindre coût comparé aux frais exigés par certaines agences.

La moitié d’entre eux vend ou loue des appartements et des maisons en mettant notamment en avant leur offre auprès de leurs clients. C’est le constat d’Immonot, le 1er site dédié aux offres des notaires avec plus de 75.000 annonces en ligne, qui a décidé de valoriser la profession notariale et d’améliorer massivement sa notoriété.

Des offres diffusées sur leboncoin.fr

Pour communiquer, ce site créé il y a une vingtaine d'années a donc choisi un partenaire de poids, la plus grosse vitrine de France: Leboncoin.fr, leader incontesté des petites annonces avec ses 23 millions de visiteurs uniques par mois. "Quant à la rubrique immobilière du Bon Coin, elle représente 5,6 millions de visiteurs uniques chaque mois et offrira donc à Immonot une belle visibilité", précise le principal intéressé dans un communiqué. Le partenariat passe par la diffusion des offres des notaires et la promotion du fameux site Immonot. Une visibilité coûteuse, nous dit-on, mais qui pourrait très vite payer. L’argument de choc des notaires? Cliquez ici pour lire la suite

Marie Coeurderoy, édité par Julien Mouret