BFM Patrimoine

Immobilier: l'État fait un généreux cadeau à une collectivité

La première cession de foncier public avec décote de 100% a été signée à Lille

La première cession de foncier public avec décote de 100% a été signée à Lille - PHILIPPE HUGUEN - AFP

Pour la première fois depuis la loi de mobilisation du foncier public votée en 2013, un terrain bâti de l'État est cédé à une collectivité avec une décote de 100%.

Le ministre de la Ville, Patrick Kanner, a signé lundi à Lille la première cession à titre gratuit de foncier appartenant à l'État afin de construire des logements. Une première depuis l'adoption de la loi de mobilisation du foncier public de 2013, portée à l'époque par l'ex-ministre du Logement Cécile Duflot, qui organise la cession avec décote voire gratuitement de biens immobiliers de l'État.

Il s'agit d'un ensemble immobilier de 1.500 mètres carrés, baptisé "Château de CETE" et situé dans le centre de Lille. Abritant d'anciens bâtiments du ministère de l'Équipement d'une valeur de 500.000 euros, l'ensemble sera reconverti en 50 logements, dont 45 places d'hébergement d'urgence d'ici à 2017, a précisé Patrick Kanner aux côtés du délégué interministériel à la mixité sociale dans l'habitat, Thierry Repentin.

Cette opération symbolique signée hier était accompagnée d'une autre cession plus importante, toujours à Lille: celle de la gare Saint-Sauveur, que la SNCF a finalement accepté de lâcher cette fois-ci avec 50% de décote. Cédés pour 7,2 millions d'euros, ces 13 hectares d'anciennes voies ferrées désaffectées permettront la création à partir de 2019 de 2.500 logements, dont un tiers de logements sociaux, des bureaux et des commerces.

"Accompagner les plus modestes qui ont besoin de se loger"

Thierry Repentin a justifié cette dépense par la volonté "d'accompagner les plus modestes qui ont besoin de se loger" alors que le mal-logement touche 3,8 millions de personnes en France et que... Cliquez ici pour lire la suite

Marie Coeurderoy et Léo Monégier, avec AFP