BFM Patrimoine

Immobilier: l'attentisme des Français va-t-il prendre fin?

Les Français pourraient bientôt se remettre à acheter de la pierre.

Les Français pourraient bientôt se remettre à acheter de la pierre. - -

Les prix de l'immobilier baissent et les taux de crédits immobiliers sont au plus bas. Pourtant, les Français restent frileux. Mais dans une étude publiée, ce mardi 9 juillet, par la Fnaim, Opri et Cafpi montrent que 58% des Français pensent de plus en plus à acheter.

L'environnement immobilier "est exceptionnel". La Fnaim, Orpi et Cafpi sont tous les trois formels. Les prix dans l'ancien ont poursuivi leur baisse au deuxième trimestre, avec un repli de 3,6% sur un an, selon des chiffres publiés ce mardi 9 juillet. De plus, les taux de crédits immobiliers sont toujours à des niveaux historiquement bas.

Pour autant, malgré ces conditions idéales, les Français restent réticents à devenir propriétaire. Les trois réseaux ont cherché à connaître les raisons de cet attentisme. Car 46% des Français jugent les conditions réunies pour passer à l'achat. Mais une proportion conséquente, 38%, estime encore que "le moment n'est pas opportun", notent les trois professionnels.

En cause : les conditions d'octroi de crédit. 72% des personnes interrogées estiment "difficiles" les conditions d'emprunt fixées par les banques.

De leur côté, les vendeurs sont encore plus catégoriques : 62 % pensent que les conditions ne sont pas réunies pour finaliser une transaction. Du coup, leur attentisme congestionne le marché. Le volume de transactions en atteste : cette année, il y aura 72.000 transactions de moins qu’en 2012. Pourtant, l’an dernier, un recul de 98.000 opérations avait déjà été enregistré.

Mesures incitatives du gouvernement

Mais cet attentisme pourrait bientôt prendre fin. En effet, la Fnaim, Orpi et Cafpi remarquent que 58% des Français jugent que "le moment est propice pour réaliser une bonne affaire". Ils n'étaient que 42% en octobre 2012.

Ces professionnels estiment que seul un problème de confiance empêche les Français d'acheter de l'immobilier. Pour eux, c'est au gouvernement de restaurer cette confiance, avec "des mesures réellement incitatives, prises dans le cadre d'une politique lisible et stable". Ils listent notamment: la restauration d'un PTZ dans l'ancien, ne pas surtaxer les propriétaires et déresponsabiliser les locataires pour mettre en place la GUL, ou encore favoriser la transparence de la comptabilité des copropriétés.

Diane Lacaze